couple qui cuisine

Monophasé et triphasé, quel choix pour mon installation électrique ?

Il existe 2 méthodes d’installation électrique pour raccorder un logement : monophasé et triphasé. Si ce choix se pose à la construction d’une habitation, il peut également survenir lors de travaux de rénovation énergétique ou d’un bilan de consommation. Chaque type d’installation a une utilisation définie et est soumise à des contraintes particulières. Même si le courant en monophasé est à privilégier dans la plupart des habitations domestiques, il est parfois nécessaire de se tourner vers un courant en triphasé. Quelles sont les différences entre ces 2 installations ? Laquelle choisir ? Et pour quelle utilisation ?

La différence entre le monophasé et le triphasé

Pour raccorder l’installation électrique d’un logement au compteur électrique, il existe 2 modes d’alimentation : monophasé et triphasé. La principale différence se trouve dans le nombre de conducteurs de phase (câble reliant le compteur à l’installation électrique du logement). Sur une installation en monophasé, comme son nom l’indique, il n’y a qu’un seul conducteur de phase. Ce dernier relie tous les appareils électriques sur un seul et même câble. À l’inverse sur une installation en triphasé, il y a 3 conducteurs de phases de même puissance. Par exemple, si votre compteur est de 18 kVA, chaque phase délivrera 6 kVA. Tous les appareils électriques sont donc répartis entre 3 courants, selon leur emplacement dans le logement.

Il est assez simple de savoir si son logement est installé en triphasé ou en monophasé. Sur le tableau électrique, s’il y a 2 câbles (un noir ou rouge et un bleu), c’est qu’il est en monophasé. Si vous voyez 3 ou 4 câbles, votre logement est raccordé en triphasé.

Monophasé et triphasé, lequel choisir ?

Généralement, les habitations neuves sont installées en monophasé qui convient parfaitement pour alimenter des appareils nécessitant 230 V, ou si le cumul des appareils du logement ne dépasse pas les 18 kVA. Pour les particuliers, c’est l’installation à privilégier. Néanmoins, dans certains cas, une installation en triphasé est plus propice :

  • Si votre installation électrique est à plus de 100m de votre compteur électrique (afin d’éviter les déperditions d’énergie)
  • Si vous utilisez certains appareils nécessitant une installation en triphasé, comme une pompe à chaleur ou certains fours et machines à laver de forte puissance
  • Si votre installation est très énergivore (plus de 18 kVA)

Malgré les nombreux avantages que propose une installation en triphasé, il n’est pas à considérer par défaut. En effet, le courant triphasé peut être plus avantageux sur certains points, néanmoins il comporte des inconvénients à prendre en compte. Par sa nature, une installation en triphasé délivre 3 courants électriques de même puissance, il est donc important de veiller à ce que les 3 courants soient équilibrés. Si la plupart des appareils électriques sont concentrés sur une seule phase, ce dernier créera un déséquilibre qui pourra causer des disjonctions. Il est donc important de bien équilibrer les charges électriques sur un courant en triphasé. Une installation en monophasé n’a pas cet inconvénient, puisque tous les équipements sont reliés au même conducteur de phase. De plus, un abonnement électrique pour une installation en triphasé est souvent plus cher, car la puissance délivrée est supérieure à une installation en monophasé.

Pour vos travaux de rénovation énergétique, un courant en triphasé sera surement nécessaire car certains appareils, tels que les pompes à chaleur, nécessitent ce type d’installation. Afin d’être conseillé au mieux, il est recommandé de faire appel à une entreprise de rénovation énergétique comme TUCOENERGIE. Nous vous renseignerons sur les solutions adaptées à votre logement et vous guiderons sur les économies d’énergie réalisables. De plus, TUCOENERGIE suit votre projet de rénovation énergétique de A à Z, et vous aide sur les démarches administratives et les aides auxquelles vous êtes éligible.

Dans la quasi-totalité des logements domestiques, une installation en monophasé suffira amplement. En effet, les appareils électriques reliés au seul conducteur de phase dépassent rarement les 18 kVA et les appareils consommant 400V sont rares, et spécifiques. Le courant triphasé est beaucoup plus utile pour des professionnels qui utilisent beaucoup d’appareils énergivores, ou les particuliers qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique. Pour changer d’installation électrique (si vous envisager d’installer une pompe à chaleur par exemple), il suffit de faire une demande auprès de votre fournisseur d’énergie, qui vous guidera et vous aidera à faire les démarches auprès du gestionnaire de réseaux.

TUCOENERGIE, entreprise labellisée Greentech Innovation, met ses services et compétences pour accélérer la transition énergétique. 

Vous avez un projet de rénovation énergétique globale ?

Contactez-nous pour construire ensemble votre projet.