La réglementation environnementale des bâtiments neufs (RE 2020) est une norme thermique visant notamment à améliorer les performances énergétiques des constructions neuves. Prévue initialement pour janvier 2021, son entrée en vigueur est reportée au 1er juillet 2021 en raison de la crise du coronavirus qui a chamboulé le calendrier. Le secteur du bâtiment est responsable de près de 25% des émissions de CO2. Ainsi, la nouvelle norme RE 2020 participera-t-elle de manière efficace à lutter contre le réchauffement climatique ?

RE 2020 : une norme plus ambitieuse

La RE 2020 va être instaurée en remplacement de la réglementation thermique de 2012 (RT 2012), mise en œuvre depuis le 1er janvier 2013. Toujours en vigueur actuellement, la RT 2012 encadre les constructions neuves qui doivent respecter le label BBC (Bâtiment Basse Consommation) autrement dit l’objectif de la RT 2012 est de limiter la consommation énergétique des bâtiments. La France s’est fixée d’atteindre la neutralité carbone en 2050. Ainsi, avec la réglementation environnementale 2020, le gouvernement a souhaité aller plus loin afin de remplir ses objectifs environnementaux. L’instauration de la RE 2020 répond donc à 3 objectifs : 

  • diminuer les émissions carbones du secteur du bâtiment
  • améliorer les performances énergétiques des bâtiments neufs
  • garantir la fraîcheur des logements pendant les étés caniculaires

La RE 2020 repose sur le label BEPOS (Bâtiments à Énergie Positive). Ainsi, à partir du 1er juillet 2021, toute construction neuve devra être à énergie positive autrement dit, tous les logements neufs devront produire de l’énergie davantage qu’ils n’en consomment. Afin de mesurer l’efficacité de la réglementation environnementale 2020 et de la préparer, le label expérimental E+C- (Énergie + Carbone -) a été lancé en novembre 2019.

RE 2020 : les énergies renouvelables comme gage de réussite

Les énergies renouvelables sont au cœur de la RE 2020. En effet, elle intègre une directive européenne qui impose aux États membres de recourir aux énergies renouvelables dans tous les bâtiments neufs. Afin de remplir les 3 objectifs de la réglementation environnementale 2020, le recours aux  énergies renouvelables en lieu et place des énergies fossiles est donc indispensable. Au sein d’un logement, les consommations d’énergie proviennent de l’eau chaude, du chauffage et de l’électricité. Pour couvrir ces postes de dépenses énergétiques, les solutions d’énergies renouvelables existantes sont :

Évolutions entre la RT 2012 et la RE 2020

RT 2012RE 2020
Types de bâtimentlabel BBC (bâtiment basse consommation)label BEPOS (bâtiment à énergie positive)
Consommation d’énergie du bâtiment50 kWh / m² par an maximumproduction de l’énergie supérieure à la consommation d’énergie
Objectifs limiter la consommation énergétique des équipements
supprimer le gaspillage énergétique
Postes concernés– refroidissement
– chauffage
– production d’eau chaude
– éclairage
– auxiliaires (ventilateurs, pompes,…)
– refroidissement
– chauffage
– production d’eau chaude
– éclairage
– auxiliaires (ventilateurs, pompes,…)
– appareils ménagers et électroménagers
– empreinte carbone de la construction
Matériaux utilisésisolation thermique
– isolation thermique
– production d’énergie renouvelable

La RE 2020, de par ses objectifs ambitieux, permettra de participer davantage à la réduction des émissions carbone. Elle favorise ainsi la construction de bâtiments plus résilients et plus durables.