Installation des panneaux solaires sur toitInstallation des panneaux solaires sur toit

Tout savoir sur le prix des panneaux solaires

Les panneaux photovoltaïques ont le vent en poupe et pour cause : à l’heure où le prix de l’électricité ne cesse de grimper, ils peuvent vous permettre de réaliser jusqu’à 70 % d’économies sur votre facture. Alors, quel prix pour des panneaux solaires ? Quels sont les éléments ayant un impact sur le coût de votre future installation photovoltaïque ? TUCOENERGIE vous dit tout dans ce guide.

Bien définir son projet photovoltaïque

Avant de s’intéresser au prix des panneaux photovoltaïques, il est essentiel de bien délimiter votre projet pour en évaluer la rentabilité. En effet, en dehors des atouts environnementaux de cette solution, si vous souhaitez installer des panneaux, c'est sûrement pour faire aussi des économies.

Or, de multiples possibilités s’offrent à vous quand il est question d’électricité solaire. La première question que vous devez vous poser est donc : comment souhaitez-vous utiliser l’électricité qui sera produite par vos panneaux ? 3 options s’offrent à vous.

  1. L’autoconsommation totale : vous consommez au maximum votre production d’électricité.
  2. La revente totale : l’électricité produite est totalement injectée dans le réseau public d’électricité.
  3. L’autoconsommation avec revente de surplus : vous consommez une certaine part de l’électricité provenant de vos panneaux et vous vendez le surplus qui intègre le réseau public. C’est sans surprise la solution la plus courante puisqu’en plus de consommer votre propre électricité vous générez une plus-value.

En fonction de votre choix, certains éléments pourront avoir un impact sur le prix de votre installation photovoltaïque. C’est pour cette raison qu’il est impératif de faire appel à un professionnel pour bien définir vos besoins et choisir les options les plus adaptées.

Avec TUCOENERGIE, réalisez une étude énergétique gratuite pour estimer avec précision le coût d'installation des panneaux solaires. Notre équipe, experte en solutions énergétiques, vous guide tout au long de votre projet solaire pour vous aider à faire les meilleurs choix.

Prix d'une installation solaire : le coût des équipements

Les deux principaux équipements ayant un impact sur le coût de votre installation sont les panneaux solaires et la technologie qui permet de convertir le courant produit par ces derniers (onduleur centralisé, micro onduleur ou optimiseur).

Le prix du panneau solaire

Le prix d’un panneau photovoltaïque dépend principalement de la technologie des cellules photovoltaïques qui le composent. Aujourd’hui, le marché est presque essentiellement composé de modules photovoltaïques avec une technologie issue de la filière du silicium cristallin. Elles représentent 90 % du marché mondial. Deux types de cellules cristallines se distinguent :

  • Les cellules polycristallines (ou multicristallines) sont les plus couramment utilisées puisqu’elles sont les moins coûteuses. Sachant cela, le rendement des panneaux solaires avec cellules polycristallines est de l'ordre de 15 à 17%.
  • Les cellules monocristallines sont quant à elles plus complexes à produire, mais leurs caractéristiques leur permettent d’être plus performantes et d’atteindre un rendement allant de 18 à 22 %. Elles sont également plus esthétiques que les polycristallines.

Le prix de vos panneaux solaires va ensuite dépendre de la puissance totale nécessaire à vos besoins et du nombre de panneaux nécessaires pour l’atteindre.

Sources : Ministère de la Transition écologique : le photovoltaïque

Le prix de l’onduleur centralisé, du micro-onduleur ou de l’optimiseur

Pièce centrale de votre installation solaire, l’onduleur permet de convertir le courant continu (produit par les panneaux) en courant alternatif (similaire à celui du réseau, que l’on utilise au quotidien). Côté prix, l’Ademe présente un coût moyen de 0,3 à 0,6 €/W dans son guide dédié à l’électricité solaire.


Ces différences de prix s’expliquent là encore par des différences de technologies. Un onduleur de chaîne (ou centralisé) est souvent moins coûteux, mais aussi moins intéressant qu’un micro-onduleur ou encore d’un optimiseur (qui est la dernière innovation en date du photovoltaïque). En effet, ces derniers permettent de rendre les panneaux indépendants. Ils permettent un réel gain économique : en cas de défaut ou d’un ombrage partiel sur un module, le reste de la production n’est pas impactée. Pour un coût similaire au micro-onduleur, l’optimiseur, n’a pas de limite de puissance et permet de doter vos panneaux d’une réelle intelligence ainsi que d’un système de sécurité anti-incendie.

Picto Bon A Savoir
Bon à savoir

L’onduleur de chaîne ou centralisé est une pièce qu’il faut changer environ tous les 10 ans, alors que les optimiseurs et les micro onduleurs sont eux garantis 25 ans.

Et les batteries de stockage ?

Dans le cas d’une autoconsommation, installer une batterie solaire pour conserver une part de l’électricité produite, pour la consommer plus tard, pourrait apparaître comme une bonne idée. Malgré de grandes évolutions dans ce domaine et un prix en baisse, cette solution reste aujourd’hui encore très onéreuse.

Picto Avantages
La question : les panneaux solaires à 1 €, ça existe vraiment ?

Non, il s’agit d’une arnaque. Avec la hausse du prix de l’énergie, les particuliers sont nombreux à s’intéresser à l’électricité photovoltaïque. Des individus malveillants profitent de cet essor pour mettre en place des escroqueries.

Voici quelques bons réflexes à garder :

  • Méfiez-vous du démarchage téléphonique et du porte-à-porte.
  • Attention aux promesses trop alléchantes.
  • Ne signez pas de devis lors du premier contact avec l’installateur.

Et surtout, souvenez-vous du coût réel d’un panneau solaire, comme évoqué dans ce guide.

Le prix de l'installation des panneaux solaires

En général, le forfait d’installation solaire dépend principalement de la technique employée pour la pose des panneaux. On distingue alors :

La surimposition

Cette technique de pose est la plus simple à réaliser, la plus fréquente et la moins coûteuse. Elle implique de poser les panneaux directement sur la toiture, sans avoir à changer l’inclinaison de la pente ou modifier quoi que ce soit. Elle peut aussi bien s’effectuer sur tuile, sur ardoise ou sur un revêtement en zinc.

L’intégration au bâti

Dans certains cas, l’intégration au bâti est privilégiée. C’est notamment le cas dans les communes qui n’acceptent pas la surimposition et qui doivent répondre aux règles des Architectes de Bâtiments de France (ABF). Cette technique, plus complexe, nécessite de dénuder une partie de la toiture pour y installer les panneaux. L’inclinaison initiale est alors conservée. À noter : il est préférable de disposer d’une sous-toiture pour assurer l’étanchéité.

Puisqu’elle est plus difficile à mettre en place, l’intégration au bâti fait souvent monter le prix de votre installation de panneaux solaires. Chez TUCOENERGIE, nous avons fait le choix de n’appliquer aucun surcoût sur ce type de pose. Installez vos panneaux solaires (3 kWc) à partir de 7,700 € (prime déduite).

La pose sur toiture plate

Autre cas de figure : la toiture plate. Pour permettre une inclinaison satisfaisante de vos panneaux, il est nécessaire de déposer des bacs lestés de gravier sur la toiture avant de les installer. Cette pose oblige à utiliser une nacelle, un support pour les panneaux et du gravier. Cela entraîne un coût supplémentaire d’environ 1 000 € sur votre devis final.

Outre l’installation des équipements, il convient aussi de prendre en compte l’éventuel coût du raccordement au réseau public d’électricité.

Le coût de raccordement au réseau public

Ce coût varie en fonction du type de consommation choisi. Si vous optez pour :

  • L’autoconsommation avec revente de surplus : les frais de raccordement sont d’environ 50 €.
  • La revente totale de toute votre production : les coûts de raccordement sont plus élevés, de l’ordre de 500 à 1 500 €. Un compteur dédié uniquement à votre production doit être mis en place.
  • L’autoconsommation totale : vous n’avez pas de frais de raccordement à payer.

Source : Ademe - L’électricité solaire.

Les coûts de fonctionnement à prendre en compte

Une fois installée (et éventuellement raccordée au réseau public), votre installation nécessite peu de frais. Il convient cependant de prendre en compte les dépenses suivantes pour les intégrer à votre budget.

  • Tarif d’utilisation du réseau public d’électricité (TURPE) : son montant, facturé par le gestionnaire de réseau, dépend du mode d’injection sélectionné. Comptez un peu plus de 10 € pour une injection du surplus et moins de 50 € pour une injection de la totalité de l’électricité produite.
  • Entretien et maintenance de l’installation : les frais sont limités si vous vous chargez du nettoyage de vos panneaux.
  • Assurance multi-risques habitation : en fonction de votre assurance, ce surcoût peut varier.

Source : Ademe - L’électricité solaire.

La vente d’électricité produite par mes panneaux est-elle soumise à l’impôt ?

Oui, les revenus tirés de la vente de l’électricité de vos panneaux sont imposables. Une exonération est possible si votre installation solaire répond aux conditions suivantes :

  • Sa puissance totale est inférieure à 3 kWc ;
  • Son raccordement au réseau public de l’électricité s’effectue en 2 points maximum ;
  • Son utilisation n’est pas dédiée à une activité professionnelle.

Que vous soyez imposable ou non, vous devez déclarer les revenus générés par votre installation solaire dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC).

Quelles aides pour réduire le prix d'une installation photovoltaïque ?

L'obligation d'achat

Si vous optez pour la revente totale ou la revente de surplus, vous injectez une partie de l’électricité que vous produisez dans le réseau public. Vous pouvez alors vendre cette électricité à un prix fixé par l’État et garanti pendant 20 ans. Pour cela, vous devez signer un contrat, valable pendant 20 ans donc, avec EDF Obligation d’Achat (EDF OA) ou une Entreprise Locale de Distribution (ELD).

Fixés par la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie), les tarifs d’achat évoluent et sont réévalués chaque trimestre. Leur montant dépend de la puissance de votre installation, mais aussi du mode de production choisi (vente totale ou vente de surplus).

Picto fleche

Vente de la totalité de l’électricité produite
(du 01/08/2022 au 31/10/2022)

Puissance ≤ 3 kWc0,2022€/kWh
Puissance ≤ 9 kWc0,1718€/kWh
Puissance ≤ 36 kWc0,1231€/kWh
Puissance ≤ 100 kWc0,1070€/kWh
Picto fleche

Autoconsommation avec vente de surplus
(du 01/08/2022 au 31/10/2022)

Puissance ≤ 3 kWc0,10€/kWh
Puissance ≤ 9 kWc0,10€/kWh
Puissance ≤ 36 kWc0,06€/kWh
Puissance ≤ 100 kWc0,06€/kWh

Exemple : si votre installation solaire dispose d’une puissance de 4 kWc et que vous avez opté pour la revente de surplus avec autoconsommation, vous vendez chaque kWh non consommé au tarif de 0,10 €.

La prime à l'autoconsommation

Vous pouvez aussi réduire le prix de votre installation photovoltaïque avec la prime à l’autoconsommation. Cette prime à l’investissement s’adresse uniquement aux particuliers faisant le choix de l’autoconsommation avec revente de surplus. Il est également nécessaire de faire appel à un professionnel RGE lors de la pose pour pouvoir en bénéficier. Il s’agit d’une prime versée chaque année, sur les 5 premières années de fonctionnement de votre système photovoltaïque.

Le montant de cette prime à l’autoconsommation est dégressif et variable en fonction de la puissance totale de l’installation. Il est, lui aussi, fixé par arrêté tarifaire et actualisé chaque trimestre par la CRE (en fonction du nombre de raccordements en autoconsommation réalisés).

Picto fleche

Autoconsommation avec revente de surplus
(du 01/08/2022 au 31/10/2022)

Puissance ≤ 3 kWc430€/kWh
Puissance ≤ 9 kWc320€/kWh
Puissance ≤ 36 kWc180€/kWh
Puissance ≤ 100 kWc90€/kWh

Exemple : si vous faites poser des panneaux photovoltaïques pour une puissance totale de 6 kWc (kilowatt-crête), vous pouvez bénéficier d’une prime à l’autoconsommation (avec revente de surplus) de 1920 € (6 x 320 = 1920). Vous recevez ainsi chaque année un montant 384 €, sur une période de 5 ans.

Les aides des collectivités locales

Certains départements, villes ou régions proposent également des subventions locales pour l’installation de panneaux solaires pour encourager le développement des énergies renouvelables. Il convient alors de se renseigner auprès de votre mairie pour savoir si ce type d’aide est disponible chez vous. Cependant, comme le précise l’arrêté du 6 octobre 2021, ces subventions ne peuvent pas se cumuler avec les aides publiques précédemment évoquées. Il s’agit alors de faire un choix entre les aides nationales et les aides locales.

Le taux de TVA réduit

Si vous optez pour une installation photovoltaïque raccordée au réseau et disposant d’une puissance inférieure ou égale à 3 kWc, vous pouvez bénéficier d’un taux de TVA réduit à 10 % sur la pose et le matériel. Pour une puissance supérieure, la TVA est à 20 %. Cette TVA réduite est directement appliquée sur le montant de la facture de votre installateur.

Comme nous l’avons vu tout au long de ce guide, le prix de vos panneaux solaires dépend de nombreux paramètres. Pour TUCOENERGIE, chaque projet est réellement différent. Bénéficiez de notre expertise et recevez un devis gratuit sur mesure (basé sur le type de consommation souhaitée, vos besoins en électricité, les spécificités de votre logement, le taux d’ensoleillement de votre lieu d’habitation…).

Découvrez les guides similaires

Tout savoir sur le prix des panneaux solaires

10 minutes de lecture

Sommaire

action-arrow