Annoncé depuis juin par le gouvernement, le CITE se simplifie à partir du 1er janvier 2020. Jugé trop complexe et non profitable aux classes les plus modestes, le CITE se transforme pour s’appeler Ma Prime Rénov’.

Ma Prime Rénov’ : une aide simplifiée

Issue de la fusion entre les aides de l’Anah et le CITE, Ma Prime Rénov’ est la nouvelle aide à la rénovation énergétique. Distribuée par l’Anah, elle sera effective dès le 1er janvier 2020. Cette nouvelle aide financière est mise en place dans le but de favoriser l’accès des ménages très modestes aux aides de rénovation énergétique. À la différence du CITE, il ne s’agit plus d’un crédit d’impôt mais d’une aide directe. L’avance de frais de plusieurs milliers d’euros constituait un frein pour les ménages les plus modestes, particulièrement touchés par les passoires énergétiques.
Même si le CITE est remplacé par cette nouvelle aide, celui-ci ne disparaît pas complètement. Il est maintenu jusqu’au 31 décembre 2020 pour les ménages non éligibles à la prime. Cependant, à partir du 1er janvier 2021, Ma Prime Renov’ est étendue à tous les ménages, à l’exception des plus aisés.

Ma Prime Rénov : comment l’utiliser ?

Pour pouvoir profiter de cette aide, il faut satisfaire plusieurs critères. Ceux sont les mêmes que pour le CITE, à savoir :

  • les travaux de rénovation doivent s’effectuer sur la résidence principale
  • les travaux de rénovation doivent être réalisés dans un logement de plus de deux ans
  • les bénéficiaires doivent être résidents fiscaux en France

Comme pour toutes les aides de rénovation énergétique, certains travaux sont éligibles à Ma Prime Rénov’. Il s’agit de travaux d’isolation, de chauffage, de ventilation et d’audit énergétique. Ces travaux doivent impérativement être réalisés par une entreprise ou ses sous-traitants disposant de la qualification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).
Pour recevoir cette aide, vous pouvez faire une demande en ligne sur le site maprimerenov.gouv.fr. Vous la recevrez par virement bancaire sous 4 mois maximum dès l’envoi des factures des travaux.

Avec Ma Prime Rénov’, le gouvernement espère diminuer le nombre de passoires énergétiques en ouvrant l’accès aux aides de rénovation énergétique aux ménages les plus précaires.