Le principe de l’énergie détox est d’utiliser les ressources naturelles qui nous entourent pour se fournir en énergie et vivre dans une maison plus saine, plus éthique, plus en phase avec un style de vie “green”. Vivre dans une maison verte est possible grâce aux énergies renouvelables. Tour d’horizon sur comment détoxifier les postes énergétiques de votre maison.

1. Se chauffer à l’air

Le chauffage est le poste qui consomme le plus d’énergie dans le logement. Pour adopter l’énergie détox sur le chauffage, on utilise les énergies vertes. Pour cela, on fait appel à l’aérothermie. Cette technique permet de récupérer les calories contenues dans l’air extérieur qui vont, par un système de compression, chauffer votre maison. Les solutions aérothermique pour chauffer sa maison sont : les pompes à chaleur.

2. S’emmitoufler dans son cocon

Une maison bien isolée est une maison saine et écologique. C’est l’essence même de l’énergie détox. Bien isoler sa maison présente plusieurs avantages. Tout d’abord, cela permet de réduire sa consommation d’énergie. Ainsi, vous évitez les déperditions thermiques car un logement mal isolé a tendance à consommer davantage. Ensuite, l’isolation de sa maison permet d’atténuer le bruit extérieur et de se protéger de l’humidité. Vous profitez donc d’un logement au taux de pollution sonore et atmosphérique réduit.

3. Se brancher au soleil

Notre utilisation de l’électricité n’a cessé de croître au fil des ans. En cause : la multiplication des technologies. Chaque foyer possède plusieurs télés, ordinateurs, tablettes, portables, en plus des équipements nécessaires à nos besoins quotidiens (réfrigérateur, micro-ondes…). L’énergie détox sur l’électricité consiste à utiliser une électricité 100 % verte et 100 % renouvelable. Grâce à l’énergie solaire, il est possible d’obtenir une électricité naturelle par le biais de panneaux photovoltaïques. Ces derniers vont capter la lumière du soleil pour transformer l’énergie solaire en électricité. C’est ce que l’on appelle l’énergie photovoltaïque.

4. Recueillir l’eau de pluie

L’eau courante dans notre logement est indispensable. On l’utilise pour la douche, la vaisselle, le lave-linge etc… Selon les observatoires de l’eau, en France, la consommation moyenne par personne est d’environ 120 litres d’eau par jour. Adopter une énergie détox sur ce poste peut se matérialiser par l’utilisation d’un récupérateur d’eau de pluie. Cependant, l’usage de cette eau est réglementé. Elle peut être utilisée pour arroser le jardin, laver la voiture, alimenter les WC et laver les sols intérieurs. D’après le centre d’information sur l’eau, 93 % de l’eau utilisée dans les foyers ne nécessitent pas qu’elle soit potable. Le récupérateur d’eau est donc une bonne alternative pour faire des économies. 

5. S’éclairer avec le soleil

L’éclairage nous accompagne dans toutes nos tâches quotidiennes. Qu’il soit naturel ou artificiel. L’énergie détox sur l’éclairage c’est utiliser le plus possible la lumière du soleil pour s’éclairer. Il est facile en été d’y recourir car les jours sont longs et lumineux. Mais qu’en est-il en hiver ? Les journées sont brumeuses et l’usage d’un éclairage artificiel est obligatoire. Pour limiter sa dépense énergétique, il est préférable de disposer d’un type d’éclairage propre. Adopter une énergie détox sur son éclairage c’est équiper sa maison d’ampoules LED. Ces dernières ont une faible consommation d’énergie et garantit à la fois un éclairage optimale.

L’énergie détox consiste à utiliser l’énergie verte. Celle-ci nous permet de réduire nos émissions de CO2 et de vivre de manière plus respectueuse de l’environnement. Une attitude à la fois bonne pour la planète et le porte-monnaie.