Quelles aides pour l’isolation des combles ?Quelles aides pour l’isolation des combles ?

Quelles aides pour l’isolation des combles ?

L’isolation des combles constitue l’un des travaux de rénovation énergétique à effectuer en priorité dans un logement énergivore. Performante, elle peut néanmoins représenter un coût pour les particuliers qui souhaitent la mettre en œuvre. C’est pour cette raison que des aides financières pour l’isolation des combles existent. Dans ce guide, TUCOENERGIE vous propose un tour d’horizon de tous les dispositifs vous permettant d’assurer le financement de l’isolation de vos combles.

Isoler ses combles, en bref

Très efficace, l’isolation des combles permet de réduire les 25 à 30 % de pertes de chaleur qui s’effectuent par le toit d’un logement. Elle a alors l’avantage de réduire votre facture de chauffage, mais aussi de limiter vos émissions de gaz à effet de serre, de vous apporter plus de confort et de revaloriser votre bien.

Combien ça coûte ?

D’après une étude réalisée par l’Ademe en 2019, le prix surfacique d’une isolation des combles perdus coûte généralement 40 €/m2, mais peut demander un investissement allant jusqu’à 93 € par m2. En effet, le coût d’une telle opération varie en fonction de nombreux paramètres :

  • surface du logement ;
  • contraintes techniques dues à l’architecture ;
  • type de matériau posé ;
  • résistance thermique de l’isolant installé ;
  • lieu du chantier ;
  • tarif fixé par l’artisan…

De ce fait, une aide pour l’isolation des combles apparaît souvent nécessaire pour que les particuliers puissent engager ce type de travaux. Comme nous allons le voir, différents dispositifs existent pour vous permettre d’assurer le financement de votre isolation des combles.

D’ailleurs, il est aussi intéressant de savoir que toutes les aides évoquées ici peuvent se cumuler, sous certaines conditions.

Le label RGE : une condition indispensable pour bénéficier d’une aide pour l’isolation des combles

Comme nous allons voir dans ce guide, chaque aide financière disponible dans le cadre d’un projet d’isolation des combles implique le respect de certaines exigences. Dans la plupart des cas, la réalisation des travaux par un professionnel RGE fait partie des conditions d’éligibilité. En effet, le label RGE (pour Reconnu Garant de l’Environnement) souligne le savoir-faire et la qualification de l’artisan en matière d’économies d’énergie. L’intervention d’un professionnel certifié RGE vous assure ainsi des travaux de qualité, permettant votre éligibilité aux aides pour l’isolation des combles disponibles actuellement.

MaPrimeRénov’ : une subvention pour isoler vos combles

Qu’est-ce que MaPrimeRénov’ ?

Lancée en 2020, MaPrimeRénov’ est une aide de l’État qui s’est substituée à l’ancien crédit d’impôt pour la transition énergétique (souvent abrégé en CITE). Il s’agit en fait d’une fusion entre le CITE et les aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat). MaPrimeRénov’ permet de financer tout type de travaux de rénovation énergétique, comme une isolation des combles. Cette aide aux travaux d’efficacité énergétique a un avantage par rapport au dispositif précédent : la prime est versée, par l’Anah, dès la fin du chantier pour éviter aux ménages toute problématique de trésorerie.

À qui s’adresse MaPrimeRénov’ ?

Pour être éligible à cette aide pour l’isolation des combles (ou pour tout autre geste de rénovation énergétique d’ailleurs),
il faut :

  • être propriétaire (occupant, bailleur ou copropriétaire) ;
  • que le logement soit achevé depuis plus de 15 ans à la date du début des travaux ;
  • que l’habitation soit déclarée comme une résidence principale, à savoir occupée plus de 8 mois dans l’année.

Quel est le montant de MaPrimeRénov’ pour une isolation des combles ?

Le montant accordé pour cette prime varie en fonction des gains écologiques permis par le type de travaux engagés et des revenus du demandeur. En fonction du niveau de ressources et du lieu d’habitation, on distingue 4 différents profils de bénéficiaires. Un financement d’isolation des combles avec MaPrimeRénov permet alors de réduire l’investissement du bénéficiaire de :

  • 25 €/m2 pour les ménages aux ressources très modestes (profil bleu) ;
  • 20 €/m2 pour les ménages aux ressources modestes (profil jaune) ;
  • 15 €/m2 pour les ménages aux ressources intermédiaires (profil violet)  ;
  • 7 €/m2 pour les ménages aux ressources supérieures (profil rose).
Picto fleche

Zoom sur MaPrimeRénov’ Sérénité pour l’isolation des combles

Pour les propriétaires occupants faisant partie des catégories de foyers modestes et très modestes, MaPrimeRénov’ Sérénité permet de bénéficier d’une aide spécifique lors de la réalisation d’un bouquet de plusieurs travaux de rénovation énergétique (exemple : isolation des combles et installation d’une chaudière à granulés).

Prime CEE : une aide issue du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie

Qu’est-ce que la prime CEE ?

Les fournisseurs d’énergie (ainsi que leurs mandataires) peuvent proposer aux particuliers des aides financières pour l’accomplissement de leurs travaux d’efficacité énergétique. Comment ? Grâce au dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie. Encadré par l’État, ce mécanisme oblige les entreprises du secteur de l’énergie à proposer aux consommateurs un accompagnement qui peut prendre différentes formes (aide financière, diagnostic énergétique…). C’est donc dans ce cadre que vous pouvez bénéficier d’une prime aux économies d’énergie lors de vos travaux d’isolation des combles.

À qui s’adresse la prime CEE ?

La prime des fournisseurs d’énergie est destinée à tous (propriétaires occupants ou bailleurs, locataires…). Le logement peut être considéré comme une résidence principale ou secondaire, mais doit en revanche être  :

  • construit depuis plus de 2 ans à la date du début du chantier ;
  • situé en France métropolitaine.

Quel est le montant de la subvention CEE pour une isolation des combles  ?

Le montant de l’aide à l’isolation des combles dépend de l’organisme auprès duquel on effectue sa demande. En fonction de divers facteurs (localisation du logement, niveau de ressources du foyer…), le montant de la prime aux économies d’énergie accordée dans le cadre du dispositif CEE varie. Là encore, une aide plus importante est apportée aux ménages les plus modestes.

La TVA à 5,5 % : une TVA réduite pour vos travaux de rénovation énergétique

Qu’est-ce que la TVA à 5,5 % ?

Lorsque l’on réalise des travaux de rénovation chez soi, on bénéficie en principe d’une TVA à 10 %. Si les travaux visent à améliorer la performance énergétique de l’habitation, comme dans le cas d’une isolation des combles, un taux de TVA à 5,5 % peut être appliqué par le professionnel qui réalise les travaux. Ce taux de TVA réduit concerne à la fois la main d’œuvre et le matériel.

À qui s’adresse la TVA à taux réduit ?

Le taux de TVA réduit à 5,5 % est accessible à tous. En revanche, l’habitation concernée par les travaux d’isolation des combles doit avoir été construite depuis plus de 2 ans.

Comment obtenir la TVA à taux réduit ?

Pour bénéficier de cette aide à l’isolation des combles complémentaire, il convient simplement de signer un document, remis par le professionnel en charge des travaux, attestant de la date d’achèvement du logement et de la nature des travaux effectués. Ensuite, l’entreprise applique directement ce taux de TVA réduit sur la facture finale.

Chèque énergie : une aide complémentaire pour les foyers modestes

Qu’est-ce que le chèque énergie ?

Le chèque énergie est une aide de l’État, mise en place en 2018, visant à remplacer les tarifs sociaux de l’énergie. Tous les ans, il est versé à 5,8 millions de foyers français. Ce chèque permet à son bénéficiaire de payer tout type de facture liée à la consommation d’énergie (électricité, gaz, combustible…) ou à des travaux de performance énergétique. Il peut ainsi servir de complément pour réduire le reste à charge de vos travaux d’isolation des combles.

À qui s’adresse le chèque énergie ?

Le chèque énergie est une aide financière nominative, attribuée directement aux ménages éligibles, à savoir les plus modestes. En d’autres termes, il n’y a aucune démarche à entreprendre pour le recevoir. Il est envoyé directement aux bénéficiaires, par voie postale, sur la base des informations transmises par les services fiscaux.

Quel est le montant du chèque énergie ?

Sur l’année 2022, le montant du chèque énergie variait entre 48 € et 277  €. Par ailleurs, pour faire face à la hausse des prix des énergies, les bénéficiaires du chèque énergie ont reçu un deuxième chèque d’une valeur de 100 € en fin d’année 2021.

Comment utiliser cette subvention pour une isolation des combles ?

Le chèque énergie reçu est valable pendant un an. Pour réduire le reste à charge avec cette aide, il suffit de remettre le chèque énergie reçu préalablement au professionnel qui réalise votre projet d’isolation des combles. L’entreprise déduit ensuite directement le montant du chèque sur votre facture.

Éco-prêt à taux zéro : pour faciliter le financement de l’isolation des combles

Qu’est-ce que l’éco-prêt à taux zéro ?

Aussi appelé éco-PTZ, l’éco-prêt à taux zéro est une aide qui vise à faciliter le financement de votre isolation des combles ou de tout geste qui permettrait d’améliorer l’efficacité énergétique de votre logement. En effet, il s’agit d’un prêt bancaire classique qui se différencie par le fait qu’il est sans intérêt pour l’emprunteur.

À qui s’adresse l’éco-prêt à taux zéro ?

Un éco-prêt à taux zéro peut être contracté dans les conditions suivantes :

  • l’emprunteur doit être propriétaire (occupant ou bailleur) ;
  • le logement dans lequel sont effectués les travaux d’isolation des combles doit être considéré comme une résidence principale ;
  • l’habitation doit avoir été achevée depuis plus de 2 ans.

Quel montant peut-on emprunter avec l’éco-prêt à taux zéro ?

Le montant du prêt doit correspondre aux dépenses éligibles. Pour une action seule, à savoir une isolation des combles, le plafond est de 15 000 €, à rembourser sur 15 ans maximum. À savoir : lorsqu’on envisage de réaliser un bouquet de travaux (isolation des combles et installation d’une pompe à chaleur, par exemple) ou lors d’un projet d’amélioration de performance énergétique globale du logement, les limites des plafonds sont plus élevées.

Les aides financières pour l’isolation des combles en résumé

Il existe actuellement de nombreuses aides pour parvenir à financer une partie de ses travaux d’isolation des combles ou simplifier leur financement. Même si certaines de ces aides (TVA à 5,5 %, chèque énergie) ne nécessitent pas de formalités préalables trop importantes, d’autres requièrent certaines démarches administratives (MaPrimeRénov’, la prime énergie…) qui peuvent paraître contraignantes pour certains particuliers. Pour simplifier vos travaux d’isolation des combles, TUCOENERGIE vous offre un accompagnement personnalisé tout au long de votre projet, avec notamment :

  • la constitution et le suivi de vos dossiers de demandes d’aides financières ;
  • le montant des aides déduits de votre devis ;
  • la réalisation des travaux par un artisan RGE de notre réseau.

Découvrez les guides similaires

Quelles aides pour l’isolation des combles ?

6 minutes de lecture

Sommaire

action-arrow