La consommation d’un chauffe-eau thermodynamiqueLa consommation d’un chauffe-eau thermodynamique

La consommation d’un chauffe-eau thermodynamique

Économique, utilisant une énergie renouvelable, efficace… Le ballon thermodynamique est aujourd’hui l’une des solutions de production d’eau chaude sanitaire les plus performantes et est, de ce fait, une solution plébiscitée par de nombreux particuliers. Dans ce guide, TUCOENERGIE vous en dit plus sur la consommation du chauffe-eau thermodynamique.

Comment fonctionne un chauffe-eau thermodynamique ?

Avant de s’intéresser à ce que consomme le chauffe-eau thermodynamique, il convient de rappeler son fonctionnement pour mieux comprendre.


Le chauffe-eau thermodynamique est une solution de production d’eau chaude sanitaire qui utilise une énergie renouvelable pour fonctionner. Ce type d’appareil a la particularité de combiner à la fois un système de ballon d’eau chaude et celui d’une pompe à chaleur (ou PAC). D’un côté, on trouve ainsi une pompe à chaleur, constituée d’un circuit fermé dans lequel circule un fluide caloporteur. Cette PAC capte les calories de chaleur contenues dans l’air extérieur (une énergie inépuisable et gratuite) avant de les transmettre au fluide frigorigène. La chaleur interceptée est ensuite injectée dans le ballon d’eau chaude qui va fournir les occupants du logement en fonction de leur besoin (douche, vaisselle…). Tout ce système est alimenté grâce à l’électricité, mais l’utilisation de cette dernière est relativement limitée puisque la principale source d’énergie utilisée pour chauffer l’eau est celle de l’air extérieur.

Quelle est la consommation électrique d’un chauffe-eau thermodynamique ?

La consommation d’un chauffe-eau thermodynamique dépend de différents paramètres (modèle installé, capacité de l’appareil, puissance, conditions d’utilisation…). Malgré tout, on sait que le chauffe-eau thermodynamique peut, grâce à son utilisation d’une énergie renouvelable, consommer environ 1 kWh d’énergie pour fournir 3 à 4 kWh de chaleur. Cela signifie que lorsqu’un chauffe-eau électrique classique consomme 800 kWh chaque année, pour une personne, le CET en consomme 3 à 4 fois moins.

Picto Bon A Savoir
Bon à savoir
L’eau chaude sanitaire représente en moyenne 35 % des besoins d’eau d’un foyer et plus de 12 % de sa consommation d’énergie (source : Ademe).

Consommation d’énergie d’un chauffe-eau thermodynamique : quelle rentabilité attendre ?

Avec un équipement thermodynamique, les économies atteignables peuvent aller jusqu’à 70 % sur votre facture d’électricité dédiée à la production d’eau chaude. Ainsi, une famille de 4 personnes qui dépensait 450 € par an pour l’eau chaude sanitaire avec un chauffe-eau électrique classique ne dépenserait plus que 135 € avec un chauffe-eau thermodynamique. Cela représente alors une économie de 315 € chaque année et 1 575 € sur 5 ans.


D’après une étude des prix des opérations de rénovation énergétique réalisée par l’Ademe, un chauffe-eau thermodynamique coûte entre 1 995 et 4 583 €, tandis que pour un chauffe-eau classique, on débourse généralement entre 792 et 2192 € pour l’achat d’un tel équipement. De ce fait, même s’il est donc plus coûteux à l’achat, le ballon thermodynamique assure des économies d’énergie immédiates sur votre facture d’énergie qui s’avèrent importantes sur le long terme.

Quelles sont les aides disponibles pour réduire le reste à charge d’un CET ?

Comme il s’agit d’un équipement performant, utilisant une énergie renouvelable et qui consomme peu d’énergie, le chauffe-eau thermodynamique est un appareil éligible aux aides financières disponibles dans le cadre de la rénovation énergétique des logements. Par exemple, avec le dispositif MaPrimeRénov’, une aide allant jusqu’à 1 200 € peut vous être accordée lors de l’achat d’un ballon thermodynamique. D’autres solutions existent pour faciliter le financement d’un tel équipement : prime CEE des fournisseurs d’énergie, TVA à taux réduit à 5,5 %... Votre investissement de départ est ainsi encore plus vite rentabilisé avec ces aides pour un chauffe-eau thermodynamique.

Picto Bon A Savoir
Bon à savoir

Consommation d’un ballon thermodynamique : des indicateurs de performance à connaître

Plusieurs repères peuvent vous aider à identifier un chauffe-eau thermodynamique performant, du point de vue de sa consommation énergétique.

Le coefficient de performance (COP) de l’appareil

Lorsqu’il est question de la consommation d’un ballon thermodynamique ou d’une PAC en général (comme les pompes à chaleur air eau) en général, l’indicateur le plus important à prendre en compte est son coefficient de performance, abrégé en COP. Il correspond au ratio entre la chaleur transférée par l’appareil et sa consommation électrique. Plus le coefficient de performance est élevé et plus l’appareil dispose d’une bonne efficacité énergétique. Généralement, les chauffe-eaux thermodynamiques installés dans le résidentiel disposent d’un coefficient de performance situé entre 3 et 4. À titre de comparaison, le COP moyen d’un chauffe-eau électrique est d’environ 0,7.

Le chauffe-eau thermodynamique a-t-il un bon rendement énergétique ?

Comme pour tous les équipements de chauffage, le rendement d’un ballon thermodynamique est un indicateur auquel il convient de s’intéresser. En effet, il traduit l’efficacité de l’appareil en faisant le rapport entre l’énergie qu’il produit pour chauffer l’eau et celle dont il a besoin pour assurer son fonctionnement. En utilisant la chaleur de l’air pour chauffer l’eau, le CET parvient à obtenir un rendement généralement situé entre 90 et 160 %, en fonction des modèles. Ce dépassement des 100 % signifie que certains appareils réussissent bel et bien à produire plus d’énergie qu’ils n’en ont besoin pour fonctionner, même s’ils sont alimentés grâce à l’électricité.

Comment connaître précisément la consommation électrique d’un chauffe-eau thermodynamique ?

Comme tout équipement de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire, le CET dispose obligatoirement d’une étiquette énergie. Sur cette dernière figure 2 informations importantes, soulignant son niveau de performance énergétique :


  • La consommation d’électricité du chauffe-eau thermodynamique à l’année ;
  • La classe énergétique de l’appareil, avec une note allant de A (équipement économe en énergie) à G (appareil énergivore).

Et c’est ici qu’intervient à nouveau le coefficient de performance. En effet, lorsqu’il est utilisé en mode chauffage, un chauffe-eau thermodynamique offre les performances suivantes :


  • A : COP supérieur à 3,60 ;
  • B : COP entre 3,60 et 3,40 ;
  • C : COP entre 3,40 et 3,20 ;
  • D : COP entre 3,20 et 2,80 ;
  • E : COP entre 2,80 et 2,60 ;
  • F : COP entre 2,60 et 2,40 ;
  • G : COP inférieur à 2,40.

Chauffe-eau thermodynamique : pourquoi faut-il bien le dimensionner ?

De façon logique, plus votre chauffe-eau thermodynamique doit produire une grande quantité d’eau chaude et plus vous consommez de l’énergie. Il est alors indispensable d’adapter la taille de votre ballon d’eau chaude à vos besoins réels. En effet, d’après l’Ademe, 30 % des chauffe-eaux installés dans nos logements sont surdimensionnés. Le problème, c’est qu’une capacité inadaptée vous pousse à consommer beaucoup plus d’énergie, pour une eau que vous n’utiliserez même pas dans sa totalité. À titre d’exemple, le fait de passer d’un ballon électrique de 200 litres à un chauffe-eau de 50 litres permet d’économiser de 300 à 400 kWh/an (source : Ademe). Et c’est plus ou moins la même chose avec un chauffe-eau thermodynamique ou solaire.


Pour faire le bon choix avant l’achat, il convient alors de bien préciser vos besoins à votre installateur (nombre d’occupants dans votre logement, types et nombre de points d’eau disposés dans l’habitation, habitudes de consommation…). En fonction de vos réponses, il pourra vous recommander la capacité la plus adaptée à votre situation. À titre d’information, dans le cas d’un chauffe-eau thermodynamique, on installe généralement un ballon avec une capacité située entre 150 et 300 litres.

Comment réduire la consommation d’un chauffe-eau thermodynamique ?

Entretenir votre chauffe-eau thermodynamique est le meilleur moyen de réduire sa consommation d’électricité. Un ballon thermodynamique s’entretient de la même manière qu’un chauffe-eau électrique, à savoir facilement. En effet, comme pour tout équipement d’eau chaude, le chauffe-eau thermodynamique est sujet, avec le temps, à l’accumulation de calcaire et de tartre. Le problème, c’est que ces derniers peuvent encrasser le système qui doit alors consommer plus d’énergie pour fonctionner de façon optimale et vous fournir de l’eau chaude, à la température souhaitée. Il convient alors de faire régulièrement appel à un professionnel pour réaliser un détartrage du chauffe-eau. En plus de nettoyer votre ballon, le chauffagiste pourra vérifier le bon état général de votre appareil et s’assurer qu’il n’y aucune fuite dans votre installation. Réalisé tous les 2 à 3 ans, cet entretien vous permet donc de réduire votre consommation d’énergie, mais aussi de prolonger la durée de vie de votre équipement, tout en limitant les risques de panne.

Comment optimiser la consommation d’un ballon thermodynamique ?

Pour éviter de surconsommer l’énergie et l’eau chaude, d’autres petites astuces existent. TUCOENERGIE vous donne quelques conseils pour mieux optimiser votre consommation d’eau chaude sanitaire.

  • Pour réduire votre consommation d’eau et d’énergie, pensez à installer des réducteurs de débit, comme des mousseurs ou des douchettes économes. Ces systèmes, peu coûteux et faciles à mettre en place, sont intéressants à envisager pour faire des économies sur ces 2 postes de dépenses.
  • La mise en place d’une jaquette isolante autour du chauffe-eau permet quant à elle de limiter les déperditions de chaleur.
  • La température du thermostat de votre CET doit idéalement se situer entre 50 et 55°C. De cette manière, vous réalisez des économies tout en assurant, malgré tout, votre confort.
  • Enfin, n’oubliez pas d’appliquer les éco-gestes, valables dans toutes les situations :
    • préférez les douches aux bains et coupez l’eau pendant le savonnage ;
    • coupez votre chauffe-eau lorsque vous vous absentez pendant quelques jours ;
    • laissez toujours vos robinets mitigeurs sur la position froide pour éviter de solliciter le chauffe-eau lorsque cela n’est pas nécessaire.

La consommation d'un chauffe-eau thermodynamique

9 min de lecture

Sommaire

action-arrow