Installation d'un chauffe-eau thermodynamique : quelles sont les aides de l’État disponibles ?Installation d'un chauffe-eau thermodynamique : quelles sont les aides de l’État disponibles ?

Quelles aides financières pour installer un chauffe‑eau thermodynamique ?

Respectueux de l’environnement, économique, très performant… Le chauffe‑eau thermodynamique présente bien des atouts. Ses avantages lui permettent d’ailleurs d’être un équipement de production d’eau chaude sanitaire éligible à certaines aides financières dédiées à la rénovation énergétique des logements disponibles actuellement. Alors, à quelles aides pour chauffe‑eau thermodynamique pouvez‑vous être éligible ? C’est ce que TUCOENERGIE vous propose de découvrir dans ce guide dédié.

Le chauffe‑eau thermodynamique en résumé

Le chauffe‑eau thermodynamique (CET) est un équipement de production d’eau chaude sanitaire fonctionnant à la manière d’une pompe à chaleur. Composé d’un circuit fermé dans lequel circule un fluide frigorigène, le chauffe‑eau thermodynamique se sert d’une énergie renouvelable (l’énergie du sol, du soleil ou de l’air, selon les modèles) pour assurer son fonctionnement. En effet, le chauffe‑eau récupère les calories présentent dans l’air afin de chauffer l’eau contenue dans un ballon. À ce titre, il s’agit d’un équipement très performant et très intéressant pour vos économies d’énergie. Convenant dans le neuf, comme en rénovation, le chauffe‑eau thermodynamique a aussi l’avantage de n’émettre aucun gaz à effet de serre. Aussi, le CET est un équipement relativement abordable, compte‑tenu des économies qu’il peut vous permettre de réaliser sur le long terme. En moyenne, il coûte entre 1 995 et 4 583 € à l’achat (source : Ademe ‑ Rénovation énergétique des logements : étude des prix).

Picto fleche

Quelles économies attendre avec un chauffe‑eau thermodynamique ?

Le rendement sur énergie primaire de ce type d’appareil se situe entre 90 et 160 %, selon les modèles. Cela signifie que certains équipements sont capables de produire plus d’énergie qu’ils n’en consomment pour vous fournir en eau chaude sanitaire. Vous vous assurez alors de réaliser des économies importantes lorsque vous optez pour un équipement de ce type. Grâce à son mode de fonctionnement économe en énergie, car basé sur l’utilisation d’une énergie renouvelable, on considère qu’un CET peut permettre de réduire jusqu’à 70 % votre facture d’eau chaude. Ce qui n’est pas anecdotique lorsque l’on sait que le chauffage et l’eau chaude représentent 77 % de la consommation d’énergie d’un ménage (source : Ademe ‑ Changer de chauffage).

Chauffe‑eau thermodynamique : quelle aide pour réduire votre investissement ?

Vous êtes convaincus par les avantages de cet équipement de production d’eau chaude sanitaire ? Découvrez dès à présent toutes les aides financières disponibles en 2022 pour l’installation d’un chauffe‑eau thermodynamique.

MaPrimeRénov : une aide pour chauffe‑eau thermodynamique versée par l’État

Lancé en 2020 par l’État, MaPrimeRénov’ est le principal dispositif public dédié à la rénovation des logements français (travaux d’isolation, remplacement de chauffage, travaux de ventilation…). Cette prime est en fait la fusion de deux aides financières précédemment disponibles pour les ménages : l’ancien Crédit d’Impôt pour la Transition Écologique (CITE) et les aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat). MaPrimeRénov’ s’adresse aux propriétaires, qu’ils soient occupants ou bailleurs, ainsi qu’à d’autres profils de bénéficiaires (usufruitiers, titulaires d’un droit d’usage et d’occupation…). Cette aide finance aussi bien l’installation d’un chauffe‑eau thermodynamique qu’un chauffe‑eau solaire.

Les conditions à remplir pour bénéficier de cette aide de l’État

Le chauffe‑eau thermodynamique doit impérativement être installé par un professionnel disposant de la certification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

  • Le logement dans lequel est installé l’équipement doit être construit depuis au moins 15 ans, occupé à titre de résidence principale (occupé 8 mois par an) et situé en France métropolitaine ou en Outre‑mer.
  • L’efficacité énergétique de l’appareil doit être :
    • ≥ à 95 % pour un profil de soutirage de classe M ;
    • ≥ à 100 % pour un profil de soutirage de classe L ;
    • ≥ à 110 % pour un profil de soutirage de classe XL.

Les montants de l’aide MaPrimeRénov’ pour un chauffe‑eau thermodynamique

Comme pour tous travaux de rénovation énergétique éligibles à MaPrimeRénov’, le montant de l’aide accordée dépend des revenus du demandeur ainsi que de sa localisation. Le but ? Donner l’accès à une aide plus conséquente aux foyers ayant de faibles revenus. Pour un chauffe‑eau thermodynamique, le montant de l’aide accordée peut aller jusqu’à :

  • 1 200 € pour les ménages aux ressources très modestes (profil bleu) ;
  • 800 € pour les ménages aux ressources modestes (profil jaune) ;
  • 400 € pour les ménages aux revenus intermédiaires (profil violet).
Picto Bon A Savoir
Bon à savoir
Les ménages aux revenus supérieurs (profil rose) ne sont pas éligibles à MaPrimeRénov’ lors de l’installation d’un tel équipement de production d’eau chaude sanitaire.

MaPrimeRénov’ Sérénité et les bonus pour un bouquet de travaux

Si vous envisagez d’effectuer plusieurs travaux (au minimum deux opérations ou “gestes”) en plus de l’installation de votre nouveau chauffe‑eau thermodynamique, vous pouvez être éligible à certains bonus :

  • MaPrimeRénov’ Sérénité (anciennement Habiter Mieux Sérénité) : selon conditions l’ANAH peut financer 35 à 50% du total HT de vos travaux. Votre logement doit gagner au minimum 35% d’efficacité énergétique à l'issue des travaux.
  • Sortie de passoire thermique : si votre logement a une classe énergie F ou G et que les travaux permettent, au minimum, d’atteindre la classification E, vous pouvez bénéficier d’une prime de 1500€.
  • Bâtiment BBC : le montant et le fonctionnement sont identiques au bonus de sortie de passoire thermique, votre logement doit atteindre la classe énergie A ou B.
Picto Bon A Savoir
Bon à savoir

La prime CEE : une aide des fournisseurs d’énergie

Dans le cadre des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE), un dispositif encadré par l’État, vous pouvez également bénéficier d’une prime CEE pour votre chauffe‑eau thermodynamique. Le but des CEE est d’inciter les entreprises dont les activités sont polluantes (fournisseurs d’électricité, de gaz, de carburant, fioul domestique…) à promouvoir les gestes et travaux visant à améliorer la performance énergétique des logements auprès des consommateurs. S’ils ne respectent pas leurs objectifs, les “obligés” peuvent être soumis à des sanctions financières importantes. C’est pour cette raison que de nombreuses entreprises sont aujourd’hui en mesure de vous proposer une prime lors de votre changement de chauffe‑eau. Le montant de l’aide accordé varie en fonction de la structure auprès de laquelle vous réalisez votre demande de prime.

Les conditions à remplir pour bénéficier de cette aide des fournisseurs d’énergie

  • L’appareil doit être installé par un professionnel disposant de la certification RGE.
  • Le logement dans lequel est installé le nouveau chauffe‑eau thermodynamique doit être achevé depuis plus de 2 ans et être situé en France métropolitaine.
  • Le COP (coefficient de performance saisonnier) de l’équipement doit être supérieur à 2,5 pour un système sur air extrait et 2,4 pour toutes autres installations.

Des aides complémentaires pour les chauffe‑eaux thermodynamiques

Si MaPrimeRénov’ et la prime CEE sont les 2 aides principales pour réduire le reste à charge lors de votre achat de chauffe‑eau thermodynamique, d’autres dispositifs existants peuvent également faciliter davantage votre investissement et réduire votre reste à charge.

La TVA à taux réduit : une TVA à 5,5 % sur le matériel et la pose d’un CET

Dans le cadre de travaux d’amélioration de la performance énergétique de votre logement, vous pouvez bénéficier d’une TVA à taux réduit à 5,5 % (contre 10 % ou 20 % pour des travaux de rénovation classiques). Pour en bénéficier, aucune démarche particulière n’est nécessaire. Il convient uniquement de signer un document, fourni par l’installateur, pour attester que votre habitation a bien été construite 2 ans avant la réalisation de vos travaux. La TVA réduite est ensuite appliquée directement sur la facture du professionnel.

L’éco‑prêt à taux zéro : un emprunt sans taux d’intérêt pour financer votre projet

Lorsque vous ne disposez pas de la trésorerie nécessaire pour installer un chauffe‑eau thermodynamique ou un chauffe‑eau solaire, vous pouvez vous appuyer sur un prêt dédié à la rénovation énergétique des logements : l'éco‑prêt à taux zéro (éco‑PTZ). Destiné aux propriétaires, occupants ou bailleurs, l’éco‑PTZ vous permet d’emprunter le montant des dépenses nécessaires à l’achat de votre nouvel équipement de production d’eau chaude sanitaire, sans avoir à payer d’intérêts. Le prêt est ensuite remboursable sur une durée de 15 ans, maximum.

Le chèque énergie : un coup de pouce pour les ménages les plus modestes

Un dispositif supplémentaire peut vous aider à réduire votre reste à charge lorsque vous souhaitez installer un chauffe‑eau thermodynamique ou un ballon d’eau chaude chez vous. Il s’agit du chèque énergie. Ce dernier est attribué automatiquement, sur la base des informations transmises à l’administration fiscale. Il est donc dédié aux ménages les plus modestes et ne nécessite ainsi aucune démarche pour en bénéficier. S’il est souvent utilisé pour payer les factures d’électricité ou de gaz, le chèque énergie peut également être remis au professionnel chargé de la mise en place de votre chauffe‑eau thermodynamique. L’artisan déduira directement le montant du chèque de sa facture. En 2022, son montant varie entre 48 € et 277 € (par an).

Picto Avantages
La question : ces aides pour chauffe‑eau thermodynamique peuvent‑elles se cumuler ?
Oui, toutes les aides évoquées ici peuvent se cumuler et vous permettre de réduire ainsi au maximum votre reste à charge. En revanche, il est à noter qu’une règle d’écrêtement s’applique si vous souhaitez cumuler MaPrimeRénov’ et la prime CEE des fournisseurs d’énergie. En effet, le montant cumulé de ces deux aides ne doit pas dépasser :
  • 90 % de la dépense éligible pour les ménages aux revenus très modestes ;
  • 75 % pour les ménages aux revenus modestes ;
  • 60 % pour les ménages aux revenus intermédiaires ;
  • 40 % pour les ménages aux revenus supérieurs.

Aides pour un chauffe‑eau thermodynamique : comment en bénéficier ?

Pour bénéficier de toutes les aides pour chauffe‑eau thermodynamique évoquées dans ce guide, il convient de respecter les conditions d’éligibilité de chaque dispositif. Pour vous assurer de bien remplir toutes les exigences requises et constituer des dossiers de demandes d’aides valides, vous pouvez vous faire accompagner par des structures spécialisées, comme TUCOENERGIE. En effet, nos équipes sont disponibles pour vous offrir un accompagnement personnalisé tout au long de votre projet de changement de système de production d’eau chaude sanitaire. Le but ? Vous faciliter la vie. Cela passe notamment par :

  • la réalisation d’une étude énergétique de votre habitation ;
  • la prise en charge des démarches administratives nécessaires pour constituer votre dossier de demande d’aides financières ;
  • une déduction des aides sur le devis de vos travaux ;
  • l’intervention d’un professionnel certifié RGE pour l’installation de votre nouveau chauffe‑eau thermodynamique.

Quelles aides financières pour installer un chauffe-eau thermodynamique ?

6 minutes de lecture

Sommaire

action-arrow