pollution-masque-a-gaz-CO²

Connaissez-vous réellement le CO2 ?

Présent dans bon nombre de débats et discussions écologiques, le CO2 est un terme récurrent qui est aujourd’hui devenu familier de tous. S’il est vrai que nous l’entendons quotidiennement dans notre entourage ou dans les médias, savez-vous vraiment ce qu’il représente ?

Le CO2, qu’est-ce que c’est ?

Scientifiquement connu sous le nom de dioxyde de carbone, le CO2 est un gaz à la fois incolore et inodore présent dans notre atmosphère à hauteur de 0,04 %. Il peut être rejeté dans l’air ambiant par voie naturelle (éruption volcanique, processus de respiration animal et végétal) ou par la propre main de l’Homme (combustion d’énergies fossiles, déforestations, transports, activités des ménages). Au fil des siècles, sa présence dans l’air s’est accrue avec le développement des activités humaines et n’a cessée d’augmenter atteignant aujourd’hui un seuil critique…

Quel est son impact sur l’environnement ?

Bien qu’il ne soit présent dans l’atmosphère qu’à un très faible pourcentage, le CO2 n’en reste pas moins dangereux pour l’homme. Il peut même devenir mortel dès lors qu’il dépasse un pourcentage de 20 % dans l’air ambiant. Il est également avec le méthane et le protoxyde d’azote l’un des principaux gaz responsable de l’effet de serre, lui-même responsable du réchauffement climatique. Si les actions écologiques menées par les gouvernements et les ONG internationales se multiplient pour dénoncer et contrer les effets néfastes de ce réchauffement climatique, ce n’est pas sans raison. Les conséquences que peuvent engendrer ces gaz à effet de serre (principalement le CO2) sur notre planète peuvent en effet se révéler dévastatrices : fonte des glaciers, montée des eaux, destruction de la couche d’ozone, disparition d’espèces animales etc…

Que faire pour y remédier ?

L’avenir de notre planète est en jeu. Vivre sans rejeter de CO2 est impossible dans la mesure où le simple fait de respirer provoque un rejet de dioxyde de carbone dans l’air. Néanmoins, il est encore possible d’agir pour réduire nos émissions. Voici quelques exemples :

Stoppons la déforestation :

Si pour certains le CO2 est un mal, il est en revanche indispensable à la survie des autres. Le cas se vérifie auprès des arbres et des plantes qui pour effectuer leur photosynthèse nécessaire à leur croissance absorbent une partie du CO2 présent dans l’air. Se priver des seuls organismes naturels capables de purifier notre air serait préjudiciable…

Développons les énergies renouvelables :

Les énergies fossiles encore majoritairement utilisées pour produire notre électricité sont d’une part très polluantes (80 % des émissions de CO2 sont générées par la combustion d’énergies fossiles), et d’autre part vouées à disparaître. Les énergies vertes représentent quant à elles une alternative durable et écologique qu’il convient de développer et d’utiliser.

Privilégions les moyens de transport écolos :

Les transports sont massivement responsables des émissions de CO2 rejetées dans l’atmosphère. En optant pour des déplacements à pied, en véhicules écologiques en co-voiturage ou en transports en commun, vous agissez pour la planète et contribuez à réduire le taux de dioxyde de carbone présent dans l’air.

Connaissez-vous réellement le CO2 ?
5 (100%) 4 votes

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.