brad pitt, mélanie laurent, Edward Norton, Julia Roberts

Les problématiques liées à la cause environnementale sont devenues au fil des ans de plus en plus prégnants. Si cette cause est visible du grand public c’est aussi grâce au rôle de porte-parole que jouent certaines stars engagées pour la protection de la planète. Cependant, si la cause est noble, surfer sur le « vert » est devenu tendance. Alors, l’engagement des stars envers la protection de l’environnement est-il sincère ou artificiel ?

Des stars impliquées pour la planète

La protection de l’environnement a pris de l’ampleur ces dernières années, notamment à cause du réchauffement climatique. Mais il s’agit d’un sujet qui existe depuis plusieurs décennies. Des stars sont devenues de vrais militants écolos. Et pour certaines, cette préoccupation n’est pas nouvelle à l’image de Leonardo DiCpario et Marion Cotillard, engagés depuis 20 ans dans la cause environnementale. Lui a créé sa propre fondation, la Leonardo DiCaprio Foundation, elle, est porte-parole de Greenpeace. Nombreuses sont les stars à s’engager pour la préservation de la nature comme le mannequin Gisele Büdchen, ambassadrice des Nations Unies pour l’environnement, le chanteur Sting qui a fondé la Rainforest Foundation pour la protection des forêts, l’acteur Orlando Bloom qui a fondé Global Cool pour éduquer le public à des gestes simples. Leur engagement est profond et sincère, ces stars sont des écolos dans leur quotidien. L’actrice Natalie Portman est végétalienne, Julia Roberts a installé des panneaux solaires sur sa maison, George Clooney roule en voiture électrique. Ces stars ont décidé d’user de leur notoriété pour la bonne cause. Jugées crédibles et intègres dans leur démarche, ces stars sont invitées lors de sommets politiques pour évoquer la cause environnementale.

L’environnement utilisé pour redorer l’image des stars

Si certaines stars sont réellement impliquées pour la protection de la planète, d’autres, au contraire, le font uniquement pour leur communication. En effet, l’image qu’elle véhicule et leur conviction ne sont pas en adéquation. Ces stars sont simplement des messagers mais une fois le rideau tombé, elles n’appliquent en rien le discours écologique qu’elles ont relayé. Ces stars continuent de prendre des jets privés, des yachts, d’utiliser de nombreuses voitures toutes plus polluantes les unes que les autres, de consommer du plastique à outrance. Ce train de vie luxueux pollue beaucoup plus que celui du commun des mortels et ne sonnent pas très écolo aux yeux du public. Dans ce contexte, difficile d’influencer son audience pour qu’il participe à la transition énergétique. Le message qu’elles veulent passer perd donc en crédibilité et en cohérence.

Tout le monde est unanime pour dire qu’il est urgent d’agir. L’essentiel est donc de parler du devenir de la planète. Même si l’engagement de certaines stars n’est pas aussi sincère que l’on pourrait espérer, la mission de porte-parole qui leur a été confiée, est remplie.