une facture d'électricité d'EDF

ACTUALITÉS

. 4min

Augmentation du prix de l'électricité en 2023 : +15% avec le bouclier tarifaire, mais pour qui ?

Par Sarah N

Publié le 13/01/2023

Depuis quelques années, les prix de l'électricité ne cessent d'augmenter en France. C'est dans ce contexte que le gouvernement a mis en place en 2021 un bouclier tarifaire pour l'électricité visant à protéger les particuliers de ses fluctuations. Comme les tarifs de l'électricité ne sont pas prêts de baisser en 2023, l'Etat a prolongé ce dispositif. Une mesure nécessaire pour limiter la flambée, mais qui va tout de même avoir des répercussions sur la facture. TUCOENERGIE vous explique lesquelles, et comment les contourner !

Quelle a été l'augmentation de l'électricité en 2022 ?

Tous les ans, la Commission de Régulation de l'Energie (CRE) révise les tarifs réglementés de vente de l'électricité (TRVe), autrement dit les prix de l'offre Tarif Bleu d'EDF à destination des particuliers. A ce jour, 63 % des Français ont souscrit à cette offre d'après les chiffres de la CRE.

En 2022, en raison des prix de l'électricité toujours élevés, le gouvernement a plafonné la hausse des TRVe à 4 % en février 2022. 

> J'estime mes économies d'énergie

Quelle augmentation des tarifs de l'électricité en 2023 pour les particuliers et les entreprises ? 

En 2023, les prix de l'électricité sur les marchés de gros sont toujours élevés, ce qui oblige les fournisseurs d'énergie qui s'y approvisionnent à augmenter les tarifs de leurs offres et se répercute sur la facture des Français.

Pour continuer de protéger les particuliers de ces hausses de prix, Elisabeth Borne a annoncé que dans le cadre de la loi de finances 2023, le bouclier tarifaire de l'électricité, qui devait prendre fin le 31 décembre 2022, sera prolongé jusqu'en juin 2023.

Toutefois, au lieu d'être contenue à 4 % comme c'était le cas en 2022, la hausse de prix du Tarif Bleu sera plafonnée à 15 % en 2023. Cela représente une augmentation de l'ordre de 20 euros par mois sur la facture des ménages se chauffant à l'électricité (l'augmentation sur la facture d'électricité aurait été de 180 euros par mois sans cette mesure !).

Une hausse moins forte selon votre contrat d'électricité ?

Comme nous l'avons vu, cette hausse concerne surtout le tarif réglementé de vente (TRV) ou Tarif Bleu d'EDF. Néanmoins, tous les souscripteurs de ce tarif ne subiront pas la même hausse. Cela dépend, en fait de l'option choisie lors de la souscription. Il en existe plusieurs : 

  • Le tarif base ;
  • le tarif heures pleines heures creuses, où le prix unitaire de l'électricité change selon la plage horaire ;
  • l'offre tempo, qui incite à diminuer la consommation d'électricité pendant les pics d'utilisation (8 à 13h et 18h à 20h).

Ainsi, si en 2022 la hausse des prix était de 4% en moyenne pour les français, elle était de 6 à 9% pour les clients du contrat de base et bien moindre pour les contrats heures pleines heures creuses (3 à 3,5% en moyenne). Pour l'offre tempo, certains ménages ont même eu une diminution de leur facture d'énergie.

En toute logique en 2023, le scénario devrait être le même, les souscripteurs de l'offre tempo et de l'offre heures pleines heures creuses devraient donc avoir des hausses moins conséquentes que l'offre de base. 

Qui est concerné par le bouclier tarifaire d'électricité en 2023 ? 

Le gel des tarifs ne concernera plus seulement les particuliers, mais aussi «les copropriétés, les logements sociaux, les petites entreprises et les plus petites communes».

Vous êtes protégé par le bouclier tarifaire si vous avez souscrit à l'offre Tarif Bleu d'EDF, mais aussi à une offre de marché indexée sur le tarif réglementé (commercialisée par un fournisseur alternatif).

Si vous avez souscrit à une offre à prix fixe, vous n'êtes pas concerné par le plafonnement de la hausse à 15 %, mais vous continuez de payer votre électricité à prix bloqué jusqu'à échéance de votre contrat. 

Enfin, avec une offre de marché (indexée sur les prix de gros), vous n'êtes pas concerné par le bouclier tarifaire.

> Je prends RDV avec TUCOENERGIE pour faire des économies sur ma facture d'énergie

Pourquoi le prix de l'électricité augmente constamment ?

Le prix de l'électricité dépend de nombreux facteurs :

  • le prix du gaz : les centrales à gaz produisent de l'électricité ;
  • les coûts de production, stockage, approvisionnement, commercialisation ;
  • les coûts d'acheminement ;
  • les taxes  (CSPE, CTA, TVA) ;
  • le coût des quotas de CO2.

Or, depuis la reprise économique post-Covid, la demande en gaz a explosé, ce qui a fait grimper les prix sur les marchés ou s'approvisionnent les fournisseurs. De même, la crise en Ukraine a fait craindre un arrêt des exportations de gaz russe, l'un des principaux fournisseurs en Europe, ce qui a fait exploser la demande et donc les prix sur les marchés. 

Ensuite, la production d'électricité via les centrales nucléaires françaises a été fortement réduite depuis 2021 en raison de problèmes de corrosion et de retard dans le calendrier des maintenances, ce qui a obligé à importer de l'électricité au prix fort pour éviter les coupures d'électricité pendant l'hiver 2022-2023.

A titre d'exemple, le MWh d'électricité sur les marchés de gros coûtait 50 euros en début d'année 2021. Il est monté jusqu'à 700 euros au cours de l'été 2022. Cette situation a obligé les fournisseurs d'électricité à augmenter leurs tarifs auprès des particuliers pour pouvoir continuer à acheter de l'électricité et à la commercialiser.

> Je prends RDV pour une étude énergétique gratuite et sans engagement

Foire Aux Questions

Quel est le prix du gaz en 2023 et qu'en est-il du bouclier tarifaire gaz ? 

Le bouclier tarifaire pour le gaz au tarif réglementé est lui aussi prolongé en 2023 et plafonné à 15 %. Cela représente une hausse de 25 euros par mois, contre 200 euros par mois sans cette mesure. 

Quelle augmentation pour EDF en 2021 ? 

Au 1er février 2021, les tarifs réglementés de vente d'électricité (TRVe)  ont augmenté de 1,6 %. Ils ont pris 0,48 % en août 2021. Au 1er février 2023, la hausse sera contenue à 15 %.

Comment se protéger de l'augmentation du prix de l'électricité ? 

Pour faire des économies sur la facture d'électricité, suivez les recommandations de sobriété énergétique du gouvernement. Adoptez de bonnes résolutions : suivez votre consommation énergétique, investissez dans une chaudière à bois. Pour aller plus loin, émancipez-vous des hausses de prix de l'énergie et devenez votre propre producteur d'électricité en installant des panneaux solaires chez vous ! 

> Je réalise une étude énergétique