Panneau solaire avec un ciel bleu

Panneau photovoltaïque et panneau solaire : quelles différences ?

Par Caroline

Publié le 22/04/2022

Le terme de « panneau solaire » fait référence à diverses technologies. Parmi elles, on trouve la technologie du panneau photovoltaïque. Comment faire la différence entre ces différents dispositifs ? Quels sont les autres types de panneaux solaires et comment fonctionnent-ils ? Comment s’équiper et à quel prix ? TUCOENERGIE fait le point avec vous.

À proprement parler, il n’y a pas de différence entre un panneau solaire et un panneau photovoltaïque. Le photovoltaïque est une catégorie à part entière de l’énergie solaire.

Pour faire un parallèle, c’est un peu comme si on voulait distinguer un cargo d’un bateau. Le cargo entrera dans la catégorie des bateaux au même titre qu’un voilier. Simplement, leurs fonctionnements et finalités ne seront pas les mêmes.

Le panneau photovoltaïque : produire de l'électricité avec l'énergie solaire

On l’a dit, un panneau photovoltaïque, ou module photovoltaïque, est un type de panneau solaire avec ses spécificités et son fonctionnement propre. Composé de cellules de silicium, il vise à produire de l’électricité à partir de l’énergie du soleil. Vous pouvez l’installer sur votre toiture ou sur une dépendance dans votre jardin. Une fois l’électricité produite par ces panneaux, c’est à vous de décider, trois choix s’offrent alors à vous :

  • Autoconsommation totale : vous consommez l’intégralité de votre production
  • Autoconsommation avec revente de surplus : vous injectez dans le réseau le surplus de votre production, qui est revendu à un tarif avantageux, fixé par l’état.
  • Revente totale : vous revendez et injectez l’intégralité de votre production.
  • C’est sans surprise la seconde solution qui est la plus en vogue puisqu’elle vous permet de faire une plus-value non négligeable. La pratique de l’autoconsommation connaît ainsi un essor phénoménal. Selon les données d’Enedis, on compte aujourd’hui 100 000 ménages en autoconsommation contre 3000 en 2015 !

    Monocristallin et polycristallin : comment choisir ?

    Il existe actuellement sur le marché deux types de panneaux photovoltaïques bien distincts :

  • Le panneau solaire monocristallin, de couleur noire unie, ses cellules sont fabriquées à partir d’un seul cristal de silicium.
  • Le panneau polycristallin, de couleur bleue non homogène, il dispose de cellules issues de plusieurs cristaux de silicium.
  • Ces deux éléments présentent une durée de vie similaire, de minimum 30 ans et allant parfois jusqu’à 50 ans.

    Le panneau monocristallin se détache nettement de son concurrent, puisqu’en plus d’être plus esthétique et discret, il peut fonctionner de manière optimale dans une région peu ensoleillée (comme le Nord de la France par exemple). Enfin, son principal atout reste le rendement : 18 à 22% contre 14 à 18%. De ce fait, malgré un coût légèrement plus élevé actuellement, la majorité des ménages ont tendance à opter pour des monocristallins. C’est d’ailleurs la technologie que nous proposons chez TUCOENERGIE.

    Comment fonctionne un panneau photovoltaïque ?

    Le courant continu passe ensuite par un onduleur qui le transforme en courant alternatif. Ce courant alternatif vient alimenter les différents objets électriques de votre logement (électroménager, éclairage, radiateurs électriques, borne de recharge pour véhicule électrique, etc.).

    Quel est le coût des panneaux photovoltaïques ?

    Chez TUCOENERGIE, Il faut compter environ 7 350 € aides déduites pour installer 3 kWc de panneaux solaires monocristallins. Le kilowatt-crête (ou kWc) est l’unité utilisée pour mesurer la puissance du panneau solaire dans des conditions idéales d’ensoleillement. Cela implique l’absence totale d’ombre, une inclinaison à 30° et une température extérieure de 25°C.

    Bon à savoir : Des aides au photovoltaïque peuvent vous permettre de réduire le coût de l’installation. Parmi elles, on trouve la prime pour l'autoconsommation et la TVA à 5,5%. Il est également possible de revendre le surplus d’électricité produit à un tarif de rachat fixé par l’Etat. Cela permet d’amortir l’investissement initial.

    Le panneau solaire thermique : se chauffer avec l'énergie solaire

    Nous l’avons vu le panneau photovoltaïque utilise la lumière émise par le soleil afin de produire de l’électricité. Mais qu’en est-il de la chaleur produite par notre astre solaire ? C’est là qu’entre en jeu le panneau solaire thermique. Il vient capter la chaleur qui émane du rayonnement solaire afin de produire de l’eau chaude sanitaire. C’est notamment cette énergie qui est utilisée par le chauffe-eau solaire individuel (CESI) afin de fournir le logement en eau chaude.

    Le panneau solaire thermique : comment ça fonctionne ?

    C’est très simple : le rayonnement solaire vient frapper les capteurs thermiques disposés sous le panneau afin de réchauffer un fluide caloporteur (qui transporte la chaleur entre différents points). Selon le dispositif utilisé, le fluide peut alors venir alimenter un circuit de chauffage ou servir à la production d’eau sanitaire pour tout le foyer.

    Quel est le prix d'une installation solaire thermique ?

    Il faut compter 1 200 € pour 2 m2 de capteurs thermiques. Si vous souhaitez un chauffage thermique qui inclut un réservoir, il faudra alors compter 3000 à 5000€.

    Bon à savoir : Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) permet d’assurer 60% à 80% des besoins en eau chaude d’une famille. Il fait partie des dispositifs éligibles à la prime CEE (Certificats d’Economies d’Energie). Cette aide permet de financer une partie de vos travaux de rénovation énergétique. Elle est ouverte à tous les ménages sans condition de revenus et concerne les logements construits depuis plus de deux ans.

    Les panneaux aérovoltaïques : électricité et chauffage

    Le panneau solaire aérovoltaïque allie les technologies précédemment citées. Très complet, il permet d’assurer la production de chaleur et d’électricité. On parle aussi de « panneau solaire hybride » ou encore de « panneau PVT ». PVT étant la contraction de photovoltaïque et thermique, astucieux non ?

    Quel est le fonctionnement d’un panneau aérovoltaïque?

    En toute logique, son principe de fonctionnement reprend celui des deux autres systèmes. La face exposée au soleil va produire de l’électricité. En parallèle, la face inférieure du panneau récupère la chaleur grâce aux fameux capteurs thermiques.

    Cette chaleur peut alors servir pour chauffer un circuit de chauffage et venir alimenter des radiateurs ou un plancher chauffant. Elle peut aussi être soufflée par ventilo-convection par une unité intérieure à la manière d’une pompe à chaleur Air/Air .

    Quid du prix d'un panneau aérovoltaïque ?

    S’équiper avec des panneaux aérovoltaïques reste encore relativement onéreux. Il faudra compter entre 12 000 € à 15 000 € pour une installation aérovoltaïque de 3 kWc. C’est la raison pour laquelle les ménages préfèrent opter pour de l’autoconsommation avec des panneaux photovoltaïques, solution presque deux fois moins chère.

    Voilà, vous savez désormais différencier un panneau photovoltaïque, d’un panneau solaire thermique ou encore d’un panneau aérovoltaïque. Ces différentes technologies n’ont désormais plus de secrets pour vous et nul doute que vous ne les confondrez plus à l’avenir.