Un chauffage économiqueUn chauffage économique

Quel est le chauffage le plus économique ?

Vous souhaitez réduire votre facture d’énergie ou vous voulez trouver un mode de chauffage plus économique et plus respectueux de l’environnement ? À travers ce guide, TUCOENERGIE vous explique tout ce qu’il faut savoir pour trouver le système de chauffage le plus économique et le plus adapté à votre situation.

Trouver le chauffage le plus économique : la quête de nombreux ménages

Dans une étude publiée en février 2022, l’Ademe (Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) fait état du budget des ménages consacré à l’énergie. Ainsi, on y apprend que :

  • Le chauffage et l’eau chaude sanitaire représentent 77 % de la consommation d’énergie d’un ménage (le reste étant consacré à l’électroménager, à la cuisine…) ;
  • L’énergie représente un coût annuel de 2 690 euros, en moyenne, pour les foyers français ;
  • Les prix du gaz et de l’électricité ont augmenté respectivement de 23 % et 43 % sur ces 10 dernières années, avec une hausse brutale en 2021.

Ces chiffres nous mettent face à une réalité : se chauffer correctement coûte de plus en plus cher. Avec la guerre en Ukraine, l’État a d’ailleurs mis en place un bouclier tarifaire pour protéger les ménages de la hausse des prix du gaz et de l’électricité. Malgré cela, la solution réside en partie dans les travaux de rénovation énergétique et notamment dans l’installation d’un chauffage à la fois économique et plus performant.

Picto Avantages
La question : qu’est-ce que la précarité énergétique ?
La loi Grenelle 2 (loi du 12 juillet 2010) définit la précarité énergétique comme suit : « Est en situation de précarité énergétique [...] une personne qui éprouve dans son logement des difficultés particulières à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de ses besoins élémentaires en raison de l’inadaptation de ses ressources ou de ses conditions d’habitat ». Selon l’Observatoire national de la précarité énergétique, 12 millions de Français seraient concernés par la précarité énergétique, soit 1 ménage sur 5.

Les énergies renouvelables sont-elles le système de chauffage le plus économique aujourd’hui ?

Dans une infographie intitulée “Chauffage : pourquoi passer aux énergies renouvelables” datant de mars 2022, l’Ademe compare ainsi le chauffage à énergie fossile à celui à énergie renouvelable. Comme nous allons le voir dans la suite de ce guide : oui, les énergies renouvelables constituent aujourd’hui une très bonne alternative lorsque l’on veut avoir un mode de chauffage plus économique. En dehors du fait qu’elles soient intéressantes pour votre facture d’énergie, les énergies renouvelables présentent par ailleurs d’autres atouts non négligeables.

  • Les énergies renouvelables sont plus respectueuses de l’environnement et émettent moins de gaz à effet de serre ;
  • Elles réduisent notre dépendance en énergie des pays exportateurs d’énergies fossiles (comme le fioul) et nous permettent d’utiliser des sources d’énergie locales et disponibles en grande quantité ;
  • Leurs prix sont relativement stables en comparaison avec les énergies fossiles, comme l’électricité fossile (produite par la combustion de charbon, de gaz naturel ou de pétrole) ou le gaz naturel.

Les modes de chauffage les plus économiques en 2022

Dans cette partie, nous allons étudier les solutions les plus avantageuses pour réduire votre facture d’énergie, à travers trois catégories : le chauffage central, le chauffage décentralisé et la production d’eau chaude sanitaire.

Quelle solution de chauffage central privilégier ?

Les systèmes de chauffage centraux qui réunissent efficacité énergétique et performance environnementale fonctionnent principalement grâce aux énergies renouvelables.

Picto fleche

La pompe à chaleur air/eau

La pompe à chaleur air/eau fait partie de la famille des pompes à chaleur aérothermiques. C’est-à-dire qu’elle puise la chaleur dans l’air extérieur afin de chauffer la température de votre maison et améliorer votre confort. Même si elle nécessite de l’électricité pour assurer son fonctionnement, la PAC se sert d’une énergie gratuite (l’air) pour chauffer votre logement, et selon les cas, produire de l’eau chaude dans votre foyer. Idéalement, elle est couplée à un plancher chauffant, mais elle fonctionne aussi parfaitement avec des radiateurs à eau.

En comparaison avec une ancienne chaudière à gaz standard, la PAC air/eau peut vous permettre de réaliser 1 500 euros d’économies sur l’année 2022 et 3 200 euros tous les ans, sans le bouclier tarifaire actuellement mis en place (source : Ademe).

Picto fleche

La chaudière à bois

De toutes les chaudières à bois (qui utilisent des combustibles comme les bûches ou les plaquettes de bois par exemple), c’est la chaudière à granulés qui s’avère être le système de chauffage au bois le plus économique pour augmenter la température de votre foyer. En effet, son rendement se situe généralement entre 75 et 105 %. Elle vous permet de chauffer également l’eau chaude dont vous avez besoin lorsqu’elle est reliée à un ballon tampon. Vous avez le choix entre deux types de chaudières à granulés ou chaudière à pellets : la chaudière automatique ou la chaudière à condensation.

Si son coût d’achat peut sembler important, la chaudière à granulés de bois peut être éligible à des aides financières intéressantes. Comparée à votre vieille chaudière à gaz ou au fioul, la chaudière à bois granulés peut vous permettre de réaliser 1 300 euros d’économies, en 2022, puis 3 480 € les années suivantes, lorsque le bouclier tarifaire de l’énergie ne sera plus appliqué (source : Ademe). Le coût d'achat de votre chaudière à granulés est donc vite amorti.

Picto fleche

Et la chaudière gaz à très haute performance énergétique ?

Oui, la chaudière THPE est effectivement un équipement fiable, robuste et très performant. En effet, elle parvient à récupérer de la chaleur dans la vapeur qu’elle produit. En revanche, à l’heure où le prix du gaz naturel atteint des sommets, ce n’est pas forcément la solution à privilégier si on souhaite un mode de chauffage plus économique et respectueux de l’environnement.

Quel moyen de chauffage décentralisé choisir ?

Les solutions présentées ici impliquent forcément d’être couplées à un autre dispositif de chauffage. Elles conviennent notamment à une installation dans la pièce principale et nécessitent forcément un chauffage d’appoint.

Picto fleche

La pompe à chaleur air/air

Moins performante que la PAC air/eau et éligible à certaines aides financières (prime CEE et aides locales), la pompe à chaleur air/air présente néanmoins quelques atouts intéressants. En effet, elle utilise la chaleur de l’air extérieur pour l’injecter dans votre maison, par le biais de ventilo-convecteurs. Avec le bouclier tarifaire, elle vous permet en 2022 d’économiser en moyenne 675 €, puis 1 105 € par an, si elle venait à remplacer d’anciens radiateurs électriques (source : Ademe).

Picto fleche

Le poêle à granulés de bois

Disposé généralement dans la pièce principale de votre logement, le poêle à granulés est un équipement de chauffage qui fonctionne par ventilation. La chaleur produite permet ainsi de chauffer la pièce de façon plus homogène qu’un poêle à bûche, par exemple, c’est donc plus de confort pour votre foyer. C’est le chauffage d’appoint le plus économique, car il vous permet de réaliser jusqu’à 1 200 € par an (et 750 € sur l’année 2022) lorsqu’il vise à remplacer des radiateurs électriques anciens.

Quelle solution pour la production d’eau chaude sanitaire seule ?

Enfin, si vous envisagez de remplacer un chauffe-eau vétuste au fioul ou au gaz par exemple, voici deux solutions utilisant des énergies renouvelables qui s’avèrent particulièrement intéressantes.

  • Le chauffe-eau thermodynamique intègre une pompe à chaleur pour permettre de produire de l’eau chaude sanitaire en capturant les calories de chaleur présentent dans l’air ;
  • Le chauffe-eau solaire individuel utilise l’énergie du soleil pour chauffer l’eau distribuée dans votre logement, grâce à un système de panneau solaire thermique disposé sur la toiture.

Quels sont les labels et les indicateurs pour trouver le chauffage le plus économique ?

Certains indicateurs peuvent vous permettre d’identifier les équipements les plus performants et les plus économiques. Il convient de les connaître afin d’être en mesure de comparer plus facilement les appareils d’un même type entre eux.

  • Le rendement d’un équipement traduit son efficacité énergétique et met en rapport l’énergie qu’il produit à celle dont il a besoin pour fonctionner. Globalement, plus le rendement d’un type de chauffage est élevé et plus c’est intéressant pour vos économies ;
  • Pour tous les appareils de chauffage au bois, le label “Flamme Verte” vous aide à identifier un équipement disposant d’une performance énergétique optimale et répondant aux exigences environnementales ;
  • En fonction du type d’équipement, vous pouvez également vous fier à l’étiquette énergie du produit : un appareil classé A est très économe en énergie, tandis qu’un appareil classé G est énergivore ;
  • Pour les pompes à chaleur, le marquage “NF PAC” ou le label “Promotelec” peuvent constituer une bonne indication.

L'entretien : un passage obligé pour avoir un chauffage le plus économique possible

Pour assurer l’efficacité énergétique de votre futur équipement de chauffage et/ou de production d’eau chaude sanitaire, il est indispensable de bien l’entretenir. L’entretien régulier, par un professionnel (RGE - Reconnu Garant de l’Environnement) assure aussi une meilleure longévité de l’équipement et permet aussi de limiter les risques de panne, le tout pour un coût tout à fait raisonnable.

  • Pour l’entretien d’une chaudière à granulés automatique ou à condensation, à bois ou à gaz, la révision du dispositif est obligatoire et doit être réalisée 1 fois par an ;
  • Pour une pompe à chaleur, la visite de contrôle est vivement conseillée, tous les ans ;
  • Pour les autres équipements de chauffage au bois (insert, foyer fermé, poêle…), une visite d’entretien annuelle est préconisée (notamment pour contrôler l’état du brûleur et des joints) ;
  • Pour un chauffe-eau, un détartrage est recommandé tous les 2 à 3 ans.

Quelles aides pour financer l’installation d’un mode de chauffage plus économique ?

Si l’achat d’un nouveau moyen de chauffage représente parfois un investissement important, il convient de le relativiser sur le long terme, d’autant que différentes aides financières existent. Si chacune dispose de conditions d’éligibilité qui lui sont propres, toutes ont un point commun : l’installation du nouveau mode de chauffage plus économique doit être réalisée par une entreprise qualifiée RGE.

  • Avec MaPrimeRénov’ , vous pouvez être éligible à une aide allant jusqu’à 11 000 € pour une chaudière à granulés, par exemple ;
  • La prime CEE ou la prime (Certificats d’économies d’énergie) peut également venir réduire votre reste à charge ;
  • Pour tous travaux de rénovation réalisés par une entreprise RGE, vous bénéficiez d’un taux de TVA réduit à 5,5 % ;
  • D’autres dispositifs comme l’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ), les subventions des collectivités locales ou encore le chèque énergie peuvent vous permettre de réduire votre investissement de départ.
Picto Bon A Savoir
Bon à savoir
Depuis le 15 avril, la plupart des équipements évoqués dans ce guide bénéficient d’une aide supplémentaire de 1 000 euros jusqu’au 31 décembre 2022.

Mode de chauffage économique : nos conseils pour aller encore plus loin

Ça y est, vous êtes décidé à remplacer votre ancien chauffage vieillissant au fioul, au gaz ou encore au charbon ? Très bonne idée ! Voici quelques conseils de TUCOENERGIE pour vous permettre de réaliser encore plus d’économies sur votre facture d’énergie.

Les travaux d’isolation pour un logement plus performant

Avoir un système de chauffage plus économique, c’est bien. Mais l’avoir dans un logement qui ne laisse pas la chaleur s’échapper, c’est encore mieux ! Dans la mesure du possible, le remplacement de votre ancien mode de chauffage doit s’effectuer dans une maison ou un appartement bien isolés. Ce n’est pas le cas de votre logement ? Pour espérer faire encore plus d’économies d’énergie, il convient alors de vous pencher sur les travaux d’isolation que vous pourriez engager. Envisagez, par ordre de priorité :

Réguler pour un chauffage encore plus économique

Chaudière à granulés automatique ou à condensation, pompe à chaleur air/air ou air/eau, chaudière THPE, quel que soit le mode de chauffage économique choisi, vous pouvez aller encore plus loin dans vos économies en installant chez vous un thermostat programmable pour encore plus de confort.

Cet appareil vous permet de contrôler et de programmer votre chauffage grâce à une seule interface. C’est une solution efficace et ultra pratique. En effet, aujourd'hui, certains thermostats programmables peuvent être gérés à distance grâce à une application sur smartphone. Certains sont même en mesure de couper le chauffage lorsqu'ils détectent qu’une fenêtre est ouverte !

En complément et si la configuration de votre installation de chauffage le permet, vous pouvez aussi songer aux robinets thermostatiques. Installé directement sur les radiateurs, le robinet thermostatique vous permet d’ajuster la température pièce par pièce.

Chauffage plus économique : les bonnes pratiques au quotidien

Certains petits gestes peuvent faire toute la différence lorsqu’il est question de vos économies d’énergie. En voici quelques-uns à garder en mémoire.

  • Évitez de surchauffer votre habitation : 1°C en moins, c’est 7 % d’économies en plus (source : Ademe) ;
  • Vous partez en week-end ? Pensez à mettre le chauffage en mode “hors gel” et coupez votre chauffe-eau ;
  • Évitez de laisser les appareils en veille : même dans ce mode, qu’on croit économique, ils continuent de consommer de l’électricité ;
  • Fermez vos volets et vos rideaux la nuit ;
  • Enfin, pensez aussi à aérer votre logement au moins 10 minutes par jour, même en hiver, pour assainir l’air de la maison.

Vous savez désormais tout ce qu’il faut savoir pour remplacer votre vieille chaudière aux énergies fossiles (gaz, charbon, fioul) par le mode de chauffage le plus économique (et écologique), qui vous permet de réaliser des économies d’énergie sur votre facture tout en limitant votre impact sur l’environnement. N’hésitez pas à vous faire accompagner par une entreprise RGE pour vous conseiller mais également pour réaliser l’installation de l'appareil de chauffage économique : des aides financières peuvent ainsi vous être accordées et vous permettre réduire le coût d’achat initial.

Quel est le chauffage le plus économique ?

9 minutes de lecture

Sommaire

action-arrow