Avis sur la chaudière à granulésAvis sur la chaudière à granulés

Avis sur la
chaudière à granulés

Vous aimeriez vous faire un avis sur la chaudière à granulés avant de sauter le pas d’un mode de chauffage à énergie renouvelable ? Parce qu’il présente de nombreux avantages que nous allons étudier dans ce guide, le chauffage au bois est plus que jamais d’actualité. Aujourd’hui, plus de 7 millions de foyers se chauffent avec le bois en guide combustible, ce qui représente, tout de même, ¼ de la population française.

Dans ce guide, TUCOENERGIE décrypte toutes les informations relatives à la chaudière à pellets : rentabilité, impact sur l’environnement, utilisation, mise en place… et vous aide à y voir plus clair sur le sujet.

L’avis des Français sur le chauffage à énergie renouvelable

Dans une étude réalisée par Qualit’EnR et OpinionWay, publiée en avril 2022, les Français ont donné leur avis sur les énergies renouvelables. Voici les éléments clés qui ressortent de ce baromètre.

  • Avec la crise énergétique actuelle et les préoccupations concernant les approvisionnements en énergies fossiles, 37 % des interrogés déclarent qu’ils envisagent d’équiper leur habitation avec une énergie renouvelable, soit 1 Français sur 3. Ce chiffre est en augmentation de presque 50 % par rapport à 2019.
  • 90 % des sondés ont constaté une hausse de leur facture énergétique et 77 % estiment que le recours aux énergies renouvelables pourrait avoir un impact positif sur leur pouvoir d’achat.
  • 3 Français sur 4 considèrent quant à eux que les énergies renouvelables sont indispensables pour permettre d’améliorer la performance et l’efficacité énergétique des logements, soit 75 %.

Globalement, les avis concernant le chauffage avec une énergie renouvelable se révèlent quasiment unanimes et positifs. Voyons désormais plus spécifiquement les avis relatifs aux chaudières granulés.

Les avis au sujet des coûts représentés par une chaudière à granulés

Le granulé de bois : un combustible économique

Depuis toujours, le bois constitue une source d’énergie particulièrement économique pour les ménages. Avec la crise énergétique actuelle et l’augmentation du prix des énergies fossiles depuis déjà quelques années, se tourner vers une chaudière granule apparaît comme une excellente alternative sur le long terme. Plus que des avis sur le sujet, les chiffres parlent d’eux-mêmes.

En effet, d’après une étude de l’Ademe sur l’intérêt des énergies renouvelables, installer aujourd’hui une chaudière à pellets apparaît comme une solution très intéressante pour le budget de votre foyer. En prenant en compte le bouclier tarifaire appliqué aujourd’hui sur les énergies et la hausse prévisible des prix, remplacer une ancienne chaudière à gaz peut vous permettre de réaliser jusqu’à :

  • 1 300 € d’économies sur l’année 2022 ;
  • 3 480 € d’économies sur les années suivantes

Il est également à noter que le pellet ou le granulé de bois, autrement dit le combustible utilisé par les chaudières à granulés, compte parmi les combustibles les moins chers du marché. Il faut compter en temps normal entre 300 et 500€ pour une tonne de granulés, le prix varie selon le mode de livraison (en vrac ou en sacs en palette). Si votre consommation ne nécessite pas une telle quantité, vous pouvez très bien en trouver sous forme de sacs (de 15kg généralement) dans différentes enseignes près de chez vous. On estime le prix au kilo des granulés de bois à 0,60€ (ou 0.1224 euros le kWh). Néanmoins la crise énergétique actuelle a provoqué une forte augmentation du prix du granulés qui oscille entre 400 et 900€ (ou plus), selon le type de livraison, les stocks des fournisseurs, etc.

Picto fleche

Quelle est la consommation annuelle d'une chaudière à granulés ?

Comme nous l'avons vu précédemment, la chaudière à granulés consomme des pellets, ces petits granulés de bois issus des filières issus principalement des rejets de l'industrie du bois. Comme de nombreux moyens de chauffage, il est difficile de donner une consommation très précis tant cette dernière dépend de multiples facteurs (surface et volume de l'habitation, système de chauffage, niveau d'isolation, localisation du logement, etc.).

Néanmoins on estime qu'un foyer consomme entre 2 et 3 tonnes de granulés de bois par an, ce qui équivaut à une consommation de 2 à 3 kg par jour. Ce chiffre varie selon la période de l'année, en toute logique la consommation est plus élevée durant la saison hivernale.

Quelle est la consommation électrique d'une chaudière à granulés ?

La chaudière à granulés a besoin d'électricité afin de fonctionner. Cependant, sa consommation électrique est assez faible. En mode démarrage elle consomme environ 300W puis 100W (ou moins selon les appareils) le reste du temps. Ce qui équivaut à environ 50 euros par an.

Picto fleche

Isolation thermique et chauffage performant : la clé de la réussite

Cependant, comme tout équipement de chauffage, les économies d’énergie réalisables dépendent beaucoup du niveau d’isolation du logement. En effet, dans une habitation bien isolée, les risques de déperditions énergétiques sont moindres et l’appareil de chauffage n’a pas besoin de surconsommer le combustible ou l’énergie nécessaire pour atteindre la température souhaitée dans la maison. Avant de songer à changer de chauffage, et ce quelle que soit la solution envisagée, il est donc souhaitable d’évaluer la qualité de l’isolation thermique.

Picto fleche

Mieux isoler pour économiser davantage

Si vous songez déjà à réaliser des travaux visant à améliorer l’efficacité énergétique de votre logement, il est alors intéressant de considérer en priorité l’isolation des combles (ou de la toiture lorsque les combles sont aménagés) et éventuellement l’isolation des murs par l’extérieur (ITE).

Picto Avantages
La question : Si tout le monde installe une chaudière à granulés, est-ce que le prix des pellets ne risque pas d’augmenter ? 
Notre avis à ce sujet est porté par un constat simple : la France dispose aujourd’hui de nombreuses ressources pour fournir les particuliers en pellets. Les producteurs de granulés sont installés un peu partout sur le territoire. De ce fait, contrairement aux énergies fossiles, il s’agit d’une source d’énergie disponible en grande quantité, et ce, de façon locale. Ainsi, le contexte géopolitique n’a pas réellement d’influence sur la demande des ménages à ce niveau. Alors, même si une légère augmentation du prix de ce combustible peut être observée, elle est très relative comparativement aux sources d’énergie que sont le gaz naturel ou l’électricité.

Un investissement de départ jugé souvent assez coûteux

Même si le bois constitue aujourd’hui le combustible le plus économique, l’investissement de départ est conséquent lors de l'installation, et représente donc un des inconvénients de la chaudière à granulés. D’ailleurs, toujours d’après le baromètre Qualit’EnR de 2022 évoqué au début de ce guide, l’avis des Français sur le chauffage à énergies renouvelables est tranché : 87 % des interrogés estiment en effet que ces équipements de chauffage sont chers à l’achat. Et en effet, en fonction de l’appareil choisi et de ses spécificités (dimensionnement, production d’eau chaude, système automatique ou non…), le prix d'une chaudière à granulés oscille entre 5 000 et 15 000 €.
Cet investissement est cependant à mettre en perspective avec les économies réalisables sur le combustible, comme évoqué précédemment dans les avantages du système. Par ailleurs, des aides financières peuvent également vous être accordées.

Picto fleche

Quelles sont les aides financières disponibles pour l’achat d’une chaudière à granulés ?

Avant d'investir, il est bon de garder en tête que la chaudière à pellets fait partie des appareils de chauffage éligibles aux subventions et aux primes mises en place actuellement dans le cadre de la rénovation énergétique des logements. Il existe ainsi des aides pour chaudière à granulés, qui vont vous permettre de réduire votre investissement de départ. Vous pouvez ainsi avoir recours à certains de ces dispositifs financiers, tels que :

  • MaPrimeRénov’ (jusqu’à 11 000 €) ;
  • Prime CEE des fournisseurs d’énergie (jusqu'à 4 000 €) ;
  • TVA à taux réduit 5,5 % ;
  • Éco-prêt à taux zéro.

Pour pouvoir être éligible à ces différents soutiens financiers, votre équipement doit répondre à certains critères techniques. De même, l’installation de la chaudière à granulés doit être effectuée par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) disposant de la certification Qualibois.

Les avis à propos de l’intérêt environnemental d’une chaudière à pellets

Un appareil de chauffage qui s’inscrit dans la transition énergétique

De l’avis de l’Ademe, le chauffage domestique au bois apparaît comme l’un des enjeux stratégiques de la transition énergétique. D’abord, parce qu’en plus d’être économique, le bois est une source d’énergie renouvelable, à l’échelle du temps humain. Ensuite, parce qu’un accroissement du nombre d’utilisateurs dans les années à venir est tout à fait envisageable, tout en assurant une gestion durable de nos forêts. Par ailleurs, le granulé de bois a l’avantage d’être produit grâce aux déchets des scieries et des entreprises de l’industrie du bois, comme celles dédiées à l’élagage. Il s’agit donc d’une source d’énergie locale, qui contribue au développement (et au maintien) des emplois territoriaux, ainsi qu’à l’économie circulaire.

Picto fleche

Quel avis avoir par rapport aux granulés de bois labellisés ?

Une bonne combustion s’obtient en partie grâce… à un bon combustible. Il existe différentes certifications pour vous permettre de reconnaître les pellets respectant un cahier des charges strict relatif à plusieurs éléments : composition des granulés de bois, pouvoir calorifique, taux de cendre, durabilité, taux d’humidité… Une certification française existe, NF, mais d’autres labels comme ENplus (label européen) ou DINplus (label allemand) sont disponibles sur le marché.

Les avis au sujet de l’impact sur l’environnement du chauffage au bois

Enfin, d’un point de vue environnemental, le chauffage au bois contribue à la lutte contre le changement climatique. En effet, en comparaison avec le gaz naturel ou l’électricité, son impact est limité sur l’environnement, en matière d’émission de polluants atmosphériques. Sur cet aspect, il convient de préciser que la chaudière à granulés de bois implique une combustion de qualité (avec un appareil et un combustible bien utilisés) pour réduire son émission de polluants. À l’inverse, une mauvaise combustion entraîne des particules polluantes qui viennent s’ajouter à toutes les sources de pollution déjà existantes (transports, industries…).

Picto fleche

Flamme Verte : un label pour souligner les performances de la chaudière à bois

Lorsque vous vous apprêtez à choisir votre chaudière à granulés, le label Flamme Verte (mis en place avec l’aide de l’Ademe) est un excellent indicateur. Ce label permet de guider les futurs utilisateurs vers des équipements de chauffage au bois efficaces sur tous les points de vue, c’est-à-dire alliant performance énergétique et émissions polluantes réduites. Avec un appareil Flamme Verte 7 étoiles, vous vous assurez alors de réduire votre impact sur l’environnement tout en profitant des atouts de votre chaudière à bois.

Picto fleche

Chaudière à granulés de bois : un chauffage vraiment écologique ?

Il convient de légèrement nuancer les avis disant qu’il s’agit d’un mode de chauffage 100 % écologique. Même si une chaudière à bois s’avère moins impactante que d’autres modes de chauffage sur l’ensemble de sa vie, il est important de rappeler que la fabrication de l’appareil ou encore son transport pour arriver jusqu’à chez vous nécessitent, par exemple, un recours à l’énergie. Comme tout objet que nous utilisons au quotidien, une chaudière à pellets a forcément des répercussions sur les ressources de notre planète, mais il est vrai qu’elles sont moindres que pour de nombreux appareils.

Les avis relatifs au choix, à l’installation et à l’utilisation de la chaudière biomasse à granulés

Une solution de chauffage adaptée à de multiples situations

Évidemment, dans un logement neuf, toutes les possibilités s’offrent à vous. De ce fait, votre choix peut naturellement se porter sur la chaudière à pellets lorsqu’il est question de sélectionner votre futur système de chauffage. En rénovation, la question est souvent moins évidente, puisque tous les composants de votre système de chauffage actuel peuvent avoir un impact sur votre décision. La chaudière à granule apparaît alors comme une solution particulièrement plébiscitée lorsqu’il s’agit de remplacer une ancienne chaudière fonctionnant au fioul ou au gaz naturel. En effet, elle a l’avantage de pouvoir être reliée à votre réseau de chauffage actuel, sans nécessiter un remplacement de vos émetteurs de chaleur à eau.

Picto fleche

Et pour la production d’eau chaude sanitaire et la régulation, comment ça se passe ?

Vous assurez actuellement votre production d’eau chaude sanitaire grâce à une chaudière double service ? Aucun problème, la chaudière à pellets peut également assurer cette fonction. De même, si vous disposez déjà d’équipements de régulation (thermostat programmable, par exemple), votre nouvel équipement de chauffage au bois est alors compatible.

Des performances intéressantes au niveau du rendement

En tant que système de chauffage central, la chaudière à granulés de bois apparaît comme un équipement particulièrement performant, offrant aussi un très bon confort thermique. Autre critère avantageux du point de vue de ces performances : son très bon rendement sur énergie primaire. En effet, le rendement est l’un des éléments à prendre impérativement en compte lorsque vous choisissez le modèle de votre chaudière à granulés de bois. Exprimé en pourcentage, il exprime le rapport entre l’énergie que l’appareil permet de produire pour vous chauffer et l’énergie dont il a besoin pour assurer son fonctionnement. Plus le rendement est élevé et plus l’appareil se révèle alors efficace. Avec une chaudière à pellets, vous pouvez vous attendre à un rendement situé entre 75 et 105 % (source : Ademe - Changer de chauffage).

Picto fleche

Quel avis avoir sur les chaudières à granulés à condensation ?

Les équipements annonçant un rendement supérieur à 100 % sont toujours des modèles à condensation. En effet, une chaudière à granulés à condensation réutilise la chaleur contenue dans ses fumées de combustion pour les intégrer à votre réseau de chauffage. De ce fait, elles produisent encore plus de chauffage sans avoir à utiliser plus de combustible. Si cette option est particulièrement intéressante, l’investissement qu’elle représente au départ est encore plus important que pour une chaudière à granulés de bois classique. En effet, dans ce cas, il est nécessaire de prévoir un budget pouvant dépasser 20 000 €, ce qui peut représenter un des gros inconvénients de la chaudière à granulés à condensation pour les ménages avec un petit budget.

Quelques inconvénients de la chaudière à granulés : un système jugé encombrant

Bien qu'elle ait de multiples avantages, évoqués précédemment, la chaudière à granulés a également (comme tout produit ou solution énergétique) des inconvénients. Globalement, il est vrai que la chaudière à granulés peut être imposante par sa taille. La place disponible est d’ailleurs souvent un élément à prendre en compte lorsque l’on souhaite faire installer une chaudière à pellets : entre l’appareil en lui-même, le réservoir à granulés et, selon les cas, le ballon de production d’eau chaude sanitaire qui l’accompagne, ce mode de chauffage implique en effet d’avoir de la place chez soi. L’idéal étant même d’avoir un espace entièrement dédié au système, avec plusieurs mètres carrés disponibles.
C’est pour cette raison qu’il est impératif de recevoir les conseils d’un professionnel avant l’installation de votre chaudière à granulés. Ce dernier pourra vous donner son avis sur la chaudière à granulés (un mode de stockage des granulés et une capacité adaptée, l’emplacement à privilégier…) à installer dans votre cas.

Des interventions limitées de l’utilisateur

Avec un rechargement automatisé, la chaudière à pellets demande peu d’interventions de votre part. Dans cette situation, il convient seulement de vérifier régulièrement le niveau de granulés (et de programmer une prochaine livraison lorsque cela est nécessaire) et d’assurer le nettoyage du bac à cendres de l’installation, tous les 2 ou 3 mois. Pour un fonctionnement optimal, il est impératif d'entretenir la chaudière à granulés, et ce, régulièrement. Avec une chaudière à pellets manuelle, vous devez intervenir pour alimenter votre appareil de chauffage à combustion. Cela peut alors demander une certaine organisation à ses utilisateurs. Quel que soit le mode de rechargement choisi, la chaudière à granulés doit faire l’objet d’un entretien annuel, réalisé par un professionnel. Pour rappel, cette visite de contrôle est obligatoire dès lors que vous possédez une chaudière, et ce, peu importe l’énergie utilisée.

Une installation qui peut s’étaler sur plusieurs jours

La mise en place d’une chaudière biomasse à granulés peut prendre du temps. En effet, son installation, par un professionnel qualifié, s’effectue sur plusieurs jours. Les étapes pour assurer sa mise en service sont nombreuses et certaines s’avèrent assez techniques : raccordement au silo, ventilation du local dans lequel l’équipement est installé, montage du conduit d’évacuation des fumées de combustion, raccordement au réseau de chauffage et à l’électricité… En fonction des éléments présents ou non initialement dans votre logement, l’installation du système peut prendre jusqu’à 6 jours.

Conclusion : notre avis sur la chaudière à granulés

Chez TUCOENERGIE, nous sommes plus que convaincus par les nombreux avantages de la chaudière à granulés. C’est pour cette raison qu’en tant qu’acteur de la rénovation, engagé dans la transition énergétique, nous avons fait le choix de proposer à nos clients des produits efficaces, performants et ayant un impact réduit sur l’environnement. Comme c’est le cas de la chaudière à granulés. Conscients qu’il s’agit souvent d’un projet considérable pour de nombreux ménages, nous sommes à vos côtés pour vous accompagner à chaque étape de votre changement de mode chauffage : étude énergétique, montage des dossiers de demandes d’aides financières, installation de l’appareil… Pour toujours plus de sérénité nos équipes vous accompagnent tout au long de votre projet.

Avis sur la chaudière à granulés

10 minutes de lecture

Sommaire

action-arrow