Tucoenergie
  • Nos solutions
  • Les aides
  • Conseils
  • Qui sommes-nous ?
  • 01 83 62 84 81
    Telephone

    Appelez notre expert énergétique

    du lundi au vendredi - 9h à 17h (Prix d’un appel local)

MenuTucoenergieClient
main qui règle la température du CETmain qui règle la température du CET

Température de chauffe-eau : comment réaliser les bons réglages ?

Ni trop chaude, ni trop froide… la température d’un chauffe-eau ne s’improvise pas ! De mauvais réglages pourraient avoir en effet de fâcheuses conséquences sur votre santé, votre confort et votre porte-monnaie. Alors, pour paramétrer au mieux votre chauffe-eau électrique ou thermodynamique, mieux vaut suivre les consignes à lettre ! Avec TUCOENERGIE, découvrez comment régler la température de votre chauffe-eau, tout en respectant la réglementation et en réalisant des économies d’énergie.

Quelle est la température idéale pour un chauffe-eau ?

Pour optimiser le fonctionnement de votre chauffe-eau et garantir votre sécurité, sa température doit toujours être comprise entre 50 et 60 °C. Ainsi, vous évitez tout risque de prolifération de bactéries, de brûlures et de surconsommation énergétique. Pour être bien comprise et correctement respectée, cette règle nécessite toutefois quelques clarifications.

Température mini et maxi d’un chauffe-eau : la réglementation

Le réglage de la température de votre chauffe-eau thermodynamique, gaz ou électrique,  est encadré par l’arrêté du 30 novembre 2005. Ce qu’il faut retenir, dans les grandes lignes, c’est que les consignes à appliquer dépendent du volume du stockage du ballon et du type de pièces à alimenter en eau chaude. D’autre part, il est également important de dissocier la température de distribution (en sortie de chauffe-eau) de celle du point de puisage (en sortie du robinet).

Picto fleche

La température minimum au point de distribution

Pour être conforme à la réglementation, votre chauffe-eau doit produire de l’eau chaude sanitaire à une température comprise entre :

  • 50 et 60 °C, si sa contenance (volume) est inférieure à 400 litres, ce qui est le cas de la majorité des logements individuels ;
  • 55 et 60 °C, si sa contenance est supérieure à 400 litres, ce qui correspond plutôt aux besoins des bâtiments collectifs et tertiaires.
Picto Bon A Savoir
Bon à savoir
En principe, cette plage de température est à maintenir en permanence, mais il existe une exception ! Vous pouvez en effet déroger à cette règle si votre chauffe-eau est capable de chauffer l’eau à 70 °C pendant au moins 2 min, à 65 °C pendant 4 min ou à 60 °C pendant 1 h. Cette solution évite de consommer inutilement de l’énergie alors que vous n’utilisez pas d’eau chaude.
Picto fleche

La température maximum au point de puisage

En sortie de robinet ou de paume de douche, la température de l’eau doit être inférieure à :

  • 50 °C dans une salle de bain (ou une salle d’eau) ;
  • 60 °C dans toutes les autres pièces de la maison.
dame tenant le pommeau de douche et qui teste la température de l'eau dame tenant le pommeau de douche et qui teste la température de l'eau

Quelle température minimum pour éviter la légionellose ?

La légionellose est une bactérie particulièrement dangereuse. Chaque année, elle touche entre 1 200 et 1 500 personnes et provoque entre 120 et 150 décès. (1) Présente dans l’eau et les sols humides, elle prolifère abondamment lorsqu’elle est plongée dans une température comprise entre 25 et 45 °C. À basse température (10 à 20 °C), elle est capable de survivre. En revanche, sa croissance est stoppée à partir de 50 °C et elle est complètement détruite à partir de 60 °C.

Dans les installations d’eau chaude sanitaire, les conditions sont donc favorables à son développement. Pour limiter tout risque de contamination, plusieurs bonnes pratiques sont à mettre en œuvre : (1)

  1. Vérifiez la température de votre eau chaude en plaçant directement un thermomètre sous l’eau.
  2. Faites entretenir votre chauffe-eau thermodynamique ou électrique tous les ans par un professionnel.
  3. Nettoyez, détartrez et désinfectez les pommeaux de douche et les robinets.
  4. Faites couler un peu d’eau froide et d’eau chaude après une absence prolongée.
sonde qui mesure la température de l'eau du robinetsonde qui mesure la température de l'eau du robinet

Température d’eau chaude trop élevée : quelles conséquences ?

L’eau à forte température préserve votre santé et votre logement du développement des bactéries. Toutefois, il augmente également par la même occasion le risque de brûlure, notamment pour les jeunes enfants et les personnes âgées. De plus, en chauffant plus fortement l’eau, vous augmentez inévitablement le coût de votre facture énergétique.

Comment trouver le bon compromis entre la sécurité et la sobriété énergétique ?

  1. Assurez-vous que la température au robinet ne dépasse jamais 50 °C, en réglant le thermostat de l'appareil.
  2. Installez un limiteur de température sur le chauffe-eau et des robinets thermostatiques qui mitigent l’eau chaude avec de l’eau froide pour obtenir la température idéale.
Picto Bon A Savoir
Bon à savoir
Il est inutile de régler la température de votre chauffe-eau à une température supérieure à 60 °C. Ce n’est d’ailleurs ni économique ni écologique.

Comment régler la température du ballon d’eau chaude sanitaire ?

Sur la plupart des systèmes de production d’eau chaude sanitaire, le réglage de la température est une très simple à réaliser. TUCOENERGIE vous déroule toutes les étapes à suivre.

Le réglage de la température d’un cumulus électrique

Le réglage de la température d’un cumulus électrique s’effectue en seulement 6 étapes qui ne prennent pas plus de 10 min :

  1. Coupez l’alimentation électrique au disjoncteur général ou débranchez la prise de l’appareil.
  2. Dévissez le couvercle en partie basse du cumulus. Le plus souvent, celui-ci n’est fermé que par l’intermédiaire d’une seule vis.
  3. Repérez la molette de réglage du thermostat qui peut être graduée (de 1 à 5), annotée avec un « + » et un « - », avec une pastille rouge et une bleue ou sans indication. Pour obtenir la température idéale qui, pour rappel, se situe autour de 55 °C, placez la molette en position centrale.
  4. Refermez le couvercle.
  5. Rallumez le chauffe-eau.
  6. Contrôlez la température en plaçant un thermomètre sous l’eau chaude d’un robinet.
Picto Bon A Savoir
Bon à savoir

Le réglage de la température d’un chauffe-eau thermodynamique

Avec un chauffe-eau thermodynamique (CET), la procédure est encore plus simple ! En effet, cet appareil, à la pointe de la technologie, est souvent équipé d’un boîtier de commande digital qui permet de procéder aux réglages et de les optimiser.

Selon les modèles, il existe plusieurs modes de fonctionnement de chauffe-eau thermodynamique :

  • Le mode auto, qui calcule vos besoins en eau chaude sanitaire et ajuste automatiquement la température en fonction de votre consommation, entre 50 et 62 °C ;
  • Le mode boost, qui fait fonctionner simultanément la pompe à chaleur et la résistance électrique pour atteindre la température de consigne plus rapidement. La température s’élève alors à un maximum de 62 °C ;
  • Le mode éco, qui désactive le fonctionnement de la résistance électrique pour produire de l’eau chaude en exploitant uniquement le haut rendement du CET. La résistance s’activera toutefois si la température extérieure n’est pas suffisante afin d’éviter le givre et de détruire les légionelles ;
  • Le mode voyage, qui maintient la température du chauffe-eau autour de 5 °C pour éviter la corrosion pendant votre absence ;
  • Le mode manuel, qui vous laisse le choix de la température de l’eau (se référer aux valeurs réglementaires mentionnées plus haut), etc.
Picto Bon A Savoir
Bon à savoir
L'installation d'un chauffe eau thermodynamique est une manipulation délicate qu'il est préférable de réserver à un professionnel qualifié RGE pour un fonctionnement optimal. 

Comment concilier sécurité et économies avec votre chauffe-eau ?

L’eau chaude sanitaire représente entre 12 et 20 % de la consommation d’énergie totale d’un ménage, soit une dépense d’environ 270 € par an. Or, en moyenne 1/3 de la chaleur est perdue à cause d’un mauvais choix d’équipement, de la vétusté ou du manque d’entretien de l’appareil ou d’une mauvaise utilisation. En adoptant quelques gestes très simples, vous pouvez économiser près de 90 € par an, sans changer d'équipement : (2)

  • Recouvrez votre chauffe-eau d’une coque isolante pour limiter les pertes de chaleur, pour une économie d’environ 20 € par an ;
  • Réglez le thermostat à 50/55 °C, pour une économie d’environ 30 € par an ;
  • Installez des réducteurs de débit d’eau, appelés également « aérateurs ou mousseurs » pour une économie d’environ 40 € par an. Grâce à cet accessoire qui coûte souvent moins d’une dizaine d’euros, vous réduisez votre consommation d’eau sans perdre en confort d'utilisation.
facture d'eau à coté de la calculatrice d'un téléphonefacture d'eau à coté de la calculatrice d'un téléphone
Picto Bon A Savoir
Bon à savoir
Si votre chauffe-eau est ancien, c’est peut-être le moment d’en changer ! La très faible consommation d’un chauffe-eau thermodynamique, par exemple, permet d’économiser jusqu’à 70 % sur sa facture d’électricité et donne droit à des aides financières.

(1) Source : Agence régionale de santé (ARS).
(2) Source : Ademe (Agence de la transition écologique) et ministère de la Transition énergétique.

Foire aux Questions

Pourquoi régler la température maxi du chauffe-eau entre 55 et 60 °C ?

La plage de température de 55/60 °C est idéale pour produire votre eau chaude sanitaire pour des raisons sanitaires. À partir de 50 °C, la prolifération des bactéries est fortement ralentie et elle est neutralisée à 60 °C. En revanche, il n’est pas recommandé de dépasser cette température au risque de payer plus cher votre consommation d’énergie, pour le même résultat. De plus, la loi (arrêté de 30 novembre 2005) impose une température de ballon d’eau chaude comprise entre 50 et 60 °C.

Comment baisser la température d'un ballon d'eau chaude ?

Il est possible d’abaisser la température de votre chauffe-eau en démontant le couvercle situé en bas de l’appareil et en tournant le bouton de commande (molette) vers le « - ». Si vous êtes équipé d’un chauffe-eau thermodynamique, ce réglage peut également s’effectuer directement depuis l’écran digital.

À quoi sert le limiteur de température d’un chauffe-eau ?

Le limiteur de température s’installe à la sortie du chauffe-eau. C’est un organe de sécurité qui mélange automatiquement de l’eau froide à l’eau chaude produite pour maintenir une température constante et éviter les brûlures.

Découvrez les guides similaires

Température de chauffe-eau : comment réaliser les bons réglages ?

4 minutes de lecture

Sommaire

action-arrow