Femme qui baisse le thermometre

CONSEILS ÉNERGÉTIQUES

. 4min

Économiser le chauffage électrique : nos conseils pour réduire la facture

Par Caroline D

Publié le 10/11/2022

En France, environ un tiers des ménages se chauffent à l’électricité. Or, selon l’Ademe, le chauffage représente 60% de nos factures d’énergie. Comment économiser le chauffage électrique ? Quels sont les écogestes à mettre en place ? TUCOENERGIE vous donne ses conseils pour faire des économies d'énergie.

Économiser le chauffage électrique : comment optimiser la facture ?

Selon un sondage BVA de 2022, face à la crise de l'énergie, 77% des Français se déclarent prêts à réaliser des efforts de réduction de leur consommation d’énergie. Cela passe par une meilleur utilisation de ses radiateurs. Avec un chauffage électrique comment économiser au quotidien ? Voici quelques gestes simples !

1. Baisser le chauffage pour chauffer à la bonne température

Pour économiser le chauffage électrique, la première chose à faire reste de chauffer le logement à la bonne température. En effet, plus la température de consigne sera élevée, plus le radiateur devra consommer pour l’atteindre.

  • 17°C dans les chambres ;
  • 19°C dans les pièces à vivre ;
  • 2°C dans la salle de bain en cours d’utilisation, 17°C hors utilisation.

Un degré en moins permet donc de faire jusqu’à 7% d’économies de chauffage !

2. Installer un thermostat connecté pour faire des économies de chauffage

Un thermostat connecté permet d'assurer une bonne gestion des consommation. Il vous donne la possibilité de piloter vos radiateurs à distance. Ainsi, on peut ajuster au maximum la consommation de chauffage à son emploi du temps. D’après l’Ademe, ces solutions domotiques s’avèrent très efficace. Avec un bon réglage, ils peuvent induire jusqu’à 15% d’économies d’énergie.

3. Renforcer l’isolation de la maison pour diminuer la consommation

On l’a dit, le chauffage représente environ 60% des consommations énergétiques selon l'Ademe. Mais, il peut atteindre 75% de la facture avec une mauvaise isolation. Pour optimiser le budget énergie sur le long terme, il convient donc de réaliser des travaux d’isolation thermique.

Cela vous permet de limiter les déperditions de chaleur. Priorisez :

  • L’isolation des combles, puisque la toiture représente jusqu’à 30% des pertes d’énergie ;
  • L’isolation des murs (jusqu’à 25% des pertes d'énergie) ;
  • L’isolation des fenêtres avec du double vitrage (jusqu’à 15% de gain sur la facture de chauffage).

Pour financer vos travaux, n’hésitez pas à vous tourner vers des aides à la rénovation énergétique comme MaPrimeRénov’ ou la Prime CEE (Certificats d’Économies d’Energie).

4. Utiliser des panneaux solaires

Les panneaux solaires peuvent vous aider à économiser le chauffage électrique. En installant des panneaux photovoltaïques sur votre toit, vous pouvez produire et consommer votre propre électricité. L’électricité générée viendra alimenter vos radiateurs électriques. De ce fait, vous êtes moins dépendants du réseau public d'électricité. Grâce à l'autoconsommation, vous pouvez réduire votre facture d'électricité jusqu'à 70%.

Bon à savoir : Pour maximiser votre production d’électricité, il faut bien dimensionner votre centrale photovoltaïque. TUCOENERGIE vous accompagne dans toutes les démarches pour dimensionner le projet solaire au plus proche de vos besoins.

> Je prends rendez-vous avec un expert

5. Coupler les radiateurs électriques avec du chauffage au bois

Le bois est l’énergie de chauffage la moins chère d’après l’Ademe. Pour minimiser la facture et économiser sur le chauffage électrique, vous pouvez faire poser un poêle à bois ou une chaudière à granulés dans votre salon. Vous diminuerez ainsi le recours aux radiateurs pour le reporter sur des bûches de bois ou des granulés.

Les appareils de chauffage au bois sont également éligibles aux aides à la rénovation énergétique (notamment avec le coup de pouce chauffage, ou dernièrement le coup de boost chauffage pour le remplacement d'une chaudière fioul par une chaudière à granulés ou une pompe à chaleur air eau notamment).

6. Aérer le logement : une astuce méconnue

Cela peut paraître paradoxal mais pour faire des économies de chauffage, il faut ouvrir les fenêtres à raison de 10 minutes par jour. Cela permet de renouveler l’air intérieur et de faire baisser le taux d’humidité de la maison. En effet, un air humide est plus difficile à chauffer qu’un air sec.

En plus, cela vous aide à lutter contre la pollution intérieure. En effet, une atmosphère trop humide favorise l’apparition de moisissures. Ces dernières peuvent causer des problèmes respiratoires notamment chez les personnes avec de l’asthme.L’aération est donc importante pour votre santé et pour votre budget énergie.

>Je réalise une rénovation globale de mon logement

Chauffage électrique économique : quel radiateur choisir ?

Le choix de l’appareil de chauffage influe sur la consommation de chauffage. Dans les années 1970, dans les logements, ont été installés avant tout des convecteurs. Ces chauffages ne sont plus adaptés aujourd’hui. Mais alors quel radiateur électrique adopter pour économiser sur son chauffage électrique ? .

Le radiateur à inertie fluide

Le radiateur à inertie fluide est un modèle qui fonctionne à l’aide d’un fluide caloporteur. Ce dernier peut monter en température à l’aide d’une résistance électrique. Il transmet alors sa chaleur à un corps de chauffe construit dans un matériau avec une forte inertie.

Cela signifie que le matériau emmagasine la chaleur pour la restituer petit à petit. Contrairement au convecteur, une fois éteint, il continue à diffuser de la chaleur.

Le radiateur à inertie sèche

Un radiateur à inertie sèche présente un fonctionnement similaire. Son corps de chauffe est directement chauffé par une résistance électrique. Il conserve lui aussi la chaleur pour la restituer au fur et à mesure.

Le radiateur à accumulation

Massif, le radiateur à accumulation , accumule la chaleur, comme son nom l’indique. Son corps de chauffe fabriqué en brique réfractaire garde la chaleur pour la diffuser même éteint. En général, on l’allume en heures creuses quand le prix du kWh d’électricité est plus abordable. On profite ensuite de la chaleur en heures pleines.

C'est une bonne solution si votre compteur électrique est en options heures pleines / heures creuses.

Chauffage électrique comment économiser l'énergie grâce au radiateur connecté ?

Certains radiateurs électriques à inertie ou à accumulation intègrent un thermostat connecté. Ce sont les modèles les plus performants du marché. En effet, on peut les piloter depuis une application mobile pour adapter la température de chauffage au plus près de ses besoins.

Economiser le chauffage électrique : faut-il éteindre les radiateurs la nuit ?

Pour faire des économies de chauffage électrique, beaucoup pensent qu’il faut éteindre le chauffage la nuit. Ca n’est pas une solution idéale. En effet, éteindre et allumer le chauffage coup sur coup peut entrainer une surconsommation.

En outre, vous risquez d’avoir froid, ce qui n'est, en toute logique, pas à négliger. L'idéal serait de chauffer votre logement en permanence à la puissance minimale pour garder une température agréable constante.

Pour réduire la facture d’électricité, Il vaut mieux baisser un peu la température de consigne. Afin d’éviter les sensations d’inconfort, vous pouvez acheter une couette adaptée et installer des rideaux épais dans la chambre afin de limiter les pertes de chaleur.

Absence prolongée : faut-il couper le chauffage ou le laisser allumer ?

En cas d’absence prolongée de plusieurs jours, à moins d’avoir une isolation de très grande qualité, il est fortement déconseillé d’éteindre complètement le chauffage. En effet, l’hiver, certaines pièces de votre logement peuvent être sujette au gel.

C'est notamment le cas des endroits comme le garage ou la cave, par exemple. Si la température de la pièce descend en dessous de 0°C, les canalisations peuvent geler. Cela peut entraîner un dégât des eaux chez vous.

>Je réalise une étude énergétique