Pellets chauffent une maison

ACTUALITÉS

. 4min

Pourquoi cette flambée du prix du pellet en 2022 en France ?

Par Marina T

Publié le 30/09/2022

Le prix du pellet a connu une évolution importante au cours de ces dernières années. En effet, le pellet est devenu un combustible de plus en plus prisé en France, notamment en raison de son prix attractif. Alors comment a évolué le prix des granulés de bois ces derniers mois ? Comment expliquer la hausse du prix qu’il subit ? Dans cet article, TUCOENERGIE vous explique tout et vous aide à y voir plus clair.

Quelle est l’évolution du prix du pellet en France, en 2022 ? 

Ces derniers mois, le prix du pellet a connu une hausse considérable. En effet, entre juin 2021 et juin 2022, les consommateurs ont pu constater les augmentations suivantes.

Prix au détail d’une tonne de granulés de bois en vrac (hors TVA)

  • Juin 2021 : 271 € ;
  • Juin 2022 : 381 €.

Prix au détail d’une tonne de granulés de bois en sac (hors TVA)

  • Juin 2021 : 293 € ;
  • Juin 2022 : 431 €.

Source : Dido - Données et études statistiques du Ministère de la Transition écologique et de la cohésion des territoires.

Cela représente une hausse de 40 % pour la tonne de granulés de bois en vrac et une augmentation de 47 % pour la tonne de granulés de bois en sac, sur une année. 

La question qui se pose est alors : qu’est-ce qui a pu provoquer une telle hausse des prix ? C’est ce que TUCOENERGIE vous explique dans la partie suivante.

Comment expliquer cette augmentation du prix de la tonne de pellets en 2022 ?

Hausse des coûts de production, augmentation très importante de la demande, contexte de crise énergétique dans toute l’Europe… L’évolution du prix des granulés de bois ces derniers mois s’explique par différents éléments que TUCOENERGIE vous explique.

La hausse des coûts de production

Comme nous tous, les producteurs de pellets subissent eux aussi une augmentation des coûts. Cela est valable à la fois sur l’électricité, sur les carburants permettant d’assurer le transporte des granulés de bois, mais aussi sur les emballages qui les contiennent. Comme l’a expliqué Eric Vidal, président de Propellet (l’association nationale des professionnels du chauffage aux granulés de bois) dans une interview accordée à France 3, en août 2022 : 'Pour produire une tonne de granulés, nous avons en ce moment un surcoût entre 100 et 130 euros, lié à la hausse générale et le prix de fabrication de la sciure de bois'. Face à ce constat, les producteurs de granulés de bois répercutent cette hausse des coûts de production directement sur le consommateur qui subissent alors une augmentation du prix de leur combustible.

Une forte augmentation de la demande

Les particuliers sont de plus en plus nombreux à se tourner vers les équipements de chauffage au bois. L’essor du chauffage biomasse est souvent dû à une volonté de se détourner des énergies fossiles. Plus polluants, certains équipements utilisant ces énergies sont d’ailleurs amenés à disparaitre, doucement mais sûrement, de la circulation. Cela a commencé avec l’interdiction de chauffage au fioul.

Les énergies fossiles sont par ailleurs très coûteuses à même avec le bouclier tarifaire, mis en place par le gouvernement, qui permet ainsi de contenir leurs prix actuellement. De même, les aides financières et subventions disponibles aujourd’hui (MaPrimeRénov’, prime CEE…) encouragent les consommateurs à passer au chauffage au bois.

Les particuliers ne sont d’ailleurs pas les seuls à contribuer à l’essor des équipements de chauffage à granulés puisque même les collectivités s’y mettent. La hausse des ventes des équipements entraînent alors une augmentation tout à fait logique de la demande du combustible.

Comment a évolué la vente des appareils à granulés ces dernières années ? 

Les ventes de chaudière à granulés ont bondi de 120 % entre 2020 et 2021. Même constat positif pour les poêles à granulés dont les ventes ont augmenté de 41 % sur la même période. En 2021, on comptait 1,5 million de foyers se chauffant avec le pellet, ce qui représentait 2,4 millions de tonnes de combustible consommées sur l’année (source : Chiffres clés de la filière - Propellet).

Une crise énergétique dans toute l’Europe

La guerre en Ukraine a mis en lumière l’indépendance énergétique de certains États européens à d’autres pays, comme la Russie. Les diminutions des exportations des énergies russes participent à la flambée des prix, déjà en fortes hausses ces dernières années. Les tensions se répercutent sur l’ensemble du marché. 

Certains pays, comme la Grande-Bretagne ou l’Italie importaient, par exemple, une grande quantité de granulés des pays de l’Est pour assurer leurs besoins. Aujourd’hui, l’offre et la demande se retrouvent alors totalement bouleversées, ce qui a également un impact sur l’évolution du prix du pellet. De même, le surstockage induit une hausse des importations et donc une augmentation des prix du pellet sur le marché européen.

Comment est fabriqué le pellet ? 

Pour rappel, les granulés de bois sont constitués à partir de résidus issus de l’industrie du bois. Ils sont fabriqués à base de copeaux ou de sciure de bois provenant du secteur de la scierie, de la menuiserie ou de la fabrique de palettes de bois. Ces résidus sont ensuite broyés puis séchés avant d’être pressés, ce qui leur permet d’obtenir leur forme cylindrique.

Pourquoi le prix des granulés augmente ?

Il est aujourd’hui encore difficile de prévoir l’évolution du prix des pellets. Néanmoins, la filière française s’organise pour répondre au mieux aux futurs besoins des consommateurs. L’ouverture de nouvelles usines de fabrication sont prévues sur le territoire et 1 million de tonnes supplémentaires devraient ainsi être disponible d'ici à 2024. Un doublement de la capacité de production est même attendue d’ici à 2028 (source : Communiqué - Propellet). De quoi réduire les coûts ? Rien n’est moins sûr, mais cela pourrait au moins permettre de les stabiliser. 

Quel est le meilleur moment pour acheter du pellet ?

En temps normal, certaines périodes peuvent être à privilégier pour acheter des granulés à moindre coût. En effet, c’est souvent à l’automne que les particuliers équipés de chaudière à granulés font le plein de pellets, juste avant la saison de chauffe. L’objectif ? Avoir du stock durant tout l’hiver.

En réalité, il est préférable de commander ses granulés de bois à la fin du printemps, lorsque la demande est moins importante. Les chiffres disponibles sur la plateforme Pégase (mise en place par le ministère de l’Écologie) le prouvent. Par exemple, pour l’année 2019, le prix de la tonne de granulés de bois en vrac était de 272 € en avril, contre 293 € sur les mois d’octobre, novembre et décembre. 

Si ce constat n’est malheureusement pas le même pour l’année 2022, pour toutes les raisons évoquées précédemment, il s’agit tout de même d’une information à retenir pour les années à venir. 

Augmentation du tarif des pellets : est-ce encore valable d’installer un poêle ou une chaudière à granulés ?

Si l’évolution du prix du pellet a pu surprendre les consommateurs ces derniers moins, sa hausse est plus modérée que celle de l’électricité et du gaz qui, rappelons-le, font l’objet d’un bouclier tarifaire à l’heure où nous écrivons ces lignes. En effet, pour le moment : 

  • le prix du gaz naturel est gelé ;
  • la hausse du prix de l’électricité est plafonnée.

De ce fait, la hausse du tarif de ces énergies est contenue et s’annonce inévitable à la sortie du bouclier tarifaire. Pour rappel, ces 10 dernières années, l’électricité a subi une hausse de 41 %. Même chose pour le gaz naturel qui a augmenté de 23 % (source : Ademe - Changer de chauffage). La situation actuelle et la crise énergétique ne devraient pas faire évoluer les tarifs à la baisse.

Alors oui, il est encore largement intéressant d’opter pour un chauffage avec une chaudière à granulés chez vous. Pour réaliser des économies encore plus importantes, il convient uniquement de repenser sa manière de consommer les pellets. 

Quels sont les avantages de la chaudière à granulés ? 

Vous hésitez à passer au chauffage à granulés de bois ? Découvrez les avantages de cette solution.

  • Malgré la hausse du prix du pellet, le bois reste le combustible le plus économique.
  • La chaudière à pellets peut très bien remplacer une chaudière fioul ou gaz, puisqu’elle peut aussi assurer la production d’eau chaude sanitaire.
  • Elle est performante et facile à utiliser au quotidien.
  • La chaudière à granulés de bois émet moins de gaz à effet de serre que les chaudières à énergies fossiles.
  • Le pellet est une ressource issue des déchets forestiers, qui sont ainsi valorisés.
  • Le chauffage par granulés de bois permet de développer l’économie circulaire et l’emploi local.

Quelles solutions pour limiter sa consommation de granulés ?

On entend de plus en plus parler de la sobriété énergétique. Quel que soit le mode de chauffage utilisé, il faut effectivement tenter de la viser, à l’heure actuelle. En effet, comme on l’entend parfois : la meilleure énergie est celle que l’on ne consomme pas. Si cela est particulièrement valable pour les énergies fossiles, cette notion s’applique tout aussi bien au chauffage au bois, surtout dans un contexte de hausse du prix du pellet. Alors concrètement, comment faire ? Vous pouvez notamment : 

  • réduire la température de consigne et éviter de surchauffer le logement (pour rappel la température recommandée dans les pièces à vivre est de 19 °C) ;
  • penser à la programmation du chauffage, pour adapter votre consommation à vos besoins réels et réduire la température en cas d’absence ;
  • entretenir votre chaudière à granulés de bois régulièrement, pour optimiser son fonctionnement pendant la période de chauffe (n’oubliez pas que comme toute chaudière, elle doit obligatoirement faire l’objet d’un entretien annuel obligatoire).

Installez votre chaudière à granulés de bois avec TUCOENERGIE

En tant qu’expert en solutions d’économies d’énergie, TUCOENERGIE participe à la transition énergétique en vous proposant d’installer votre future chaudière à granulés de bois. Du conseil, au montage de vos dossiers de demande d’aides financières, en passant par l’installation par un professionnel RGE, nos équipes vous accompagnent de A à Z lors du remplacement de votre équipement de chauffage.