Fil électrique monophasé et triphasé

AIDES FINANCIÈRES

. 5min

MaPrimeRénov’, comment ça marche ?

Par Léa Straumann

Publié le 20/05/2022

Lancé en 2020, le dispositif MaPrimeRénov’ est le résultat de la fusion entre le CITE (Crédit d’Impôt à la Transition Energétique) et Habiter Mieux Agilité, un programme financé par l’Anah. Dans cet article découvrez tout ce qu’il faut savoir sur son fonctionnement et ses dernières évolutions.

Maprimerénov’, qu’est-ce que c’est ?

Ouvert à tous les bénéficiaires, propriétaires occupants comme bailleurs, ce dispositif se veut simple et lisible : à chaque opération d’efficacité énergétique éligible est associée une prime forfaitaire, dont le montant dépend uniquement des revenus du bénéficiaire. Les propriétaires qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique dans leur logement connaissent précisément le montant des aides auxquelles ils ont droit, avant même d’initier les démarches et de planifier les travaux. MaPrimeRénov’ est devenu le principal dispositif d’aide de la rénovation énergétique.

Quelques chiffres sur la rénovation énergétique en France :

MaPrimeRénov’ est le fruit de la volonté du gouvernement de massifier les travaux de rénovation énergétique des logements privés. Pour cela, l’Etat a misé sur la refonte des aides publiques à la rénovation énergétique, jusqu’alors complexes et illisibles, pour faire place à un dispositif qui se veut simple et efficace. Le gouvernement avait affiché un premier objectif de volume compris entre 150 000 et 200 000 dossiers pour 2020 : c’est finalement 191 690 dossiers qui ont été déposés lors de la première année du dispositif, pour un investissement total de 162 millions d’euros.

Des chiffres qui peuvent paraitre dérisoires aujourd’hui, comparé à ceux annoncés par l’Anah dans son bilan de 2021 : 764 732 dossiers déposé, pour un total de 2,06 milliards de primes versées, soit 4,5 fois plus de primes versées qu’en 2020. Ce succès indéniable est expliqué par l’élargissement du dispositif à tous les propriétaires occupants et bailleurs, et à toutes les catégories de revenu ainsi que l’impact de France Relance, qui a permis de doter le dispositif d’une enveloppe de 2 milliards euros supplémentaires. Pres de 70% des demandes concernaient le changement de chauffage (pompe à chaleur, chaudière gaz à haute performance énergétique et chaudière à granulés) : en faisant appel au Coup de pouce chauffage du côté du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE), les bénéficiaires pouvaient toucher jusqu’à 10 000 euros d’aides en 2021 pour changer leur équipement de chauffage.

Fort de ce succès, le gouvernement a décidé de doter le dispositif d’une enveloppe de 2 milliards d’euros pour 2022 et s’est fixé pour objectif le versement de plus de 800 000 primes.

2022 : accent sur la rénovation globale

Durant l’année 2021, un grand nombre de travaux ont été menés sur la rénovation globale et ont pointé du doigt son efficience, relativement plus importante que les opérations par geste (comprendre une seule action de rénovation énergétique). Ainsi, une rénovation globale prend en compte l’ensemble des postes de déperditions thermiques permettant de construire un projet cohérent, générateur d’importantes économies d’énergie. Changer sa chaudière fioul pour une pompe à chaleur n'est peut-être pas suffisant pour diminuer la facture énergétique si les combles du logement ne sont pas isolés. Dans un rapport, l’Ademe a mis en lumière les économies importantes générées via un bouquet de travaux qui améliore à la fois l’enveloppe du logement, le renouvellement de l’air et les équipements énergétiques.

Les dispositifs d’aides à la rénovation énergétique, à savoir MaPrimeRénov’ et les Certificats d’Economies d’Energie, ont toujours priorisé les opérations par geste, simples et massifiables. Le gouvernement a souhaité aménager ces dispositifs pour encourager les propriétaires à entreprendre des rénovations dites performantes, à savoir les travaux permettant à un logement d’atteindre l’étiquette A ou B du DP2 (Diagnostic de Performance Energétique). En 2021, dans le cadre du plan France Relance, un forfait Rénovation globale a été créé pour les ménages aux revenus intermédiaires et supérieurs, pour tous les projets permettant un gain énergétique de 55%.

Le gouvernement poursuit dans sa lancée de simplification et d’harmonisation du système de subvention à la rénovation énergétique en 2022 en créant MaPrimeRénov’ Sérénité. Basé sur l’ancien programme de l’Anah Habiter Mieux Sérénité, ce nouveau dispositif financera jusqu’à 50% du montant des projets de rénovation globale justifiant un gain énergétique d’au moins 35%. Cette nouvelle aide s’adresse uniquement aux propriétaires aux revenus modestes et sera dès le 1er juillet 2022 cumulable avec le Coup de pouce Rénovation performante des maisons individuelles, du côté des CEE. Ainsi le gouvernement espère voir le marché de la rénovation performante prendre enfin son envol en 2022.

Obtenir son aide MaPrimeRénov’ avec TUCOENERGIE

En tant que mandataire MaPrimeRénov’, TUCOENERGIE réalise l’ensemble des démarches auprès de l’Anah pour que vous puissiez financer votre projet d’efficacité énergétique. Vous commencez tout d’abord par prendre contact avec l’un de nos experts pour construire votre projet, et sélectionner les équipements adaptés à vos besoins. Lors de ce rendez-vous, l’expert d’efficacité énergétique réalise une étude gratuite de votre logement pour estimer la qualité de l’enveloppe de votre habitation ainsi que vos consommations énergétiques. Il recueille également vos informations personnelles pour s’assurer de votre éligibilité aux dispositifs d’aides et en calculer précisément le montant.

Pour cela, l’expert énergétique a besoin de votre dernier revenu fiscal de référence ainsi que le nombre de personnes occupant le logement. Cela lui permet d’estimer votre catégorie de revenu. En fonction de votre catégorie de revenu et des travaux à effectuer, l’expert TUCOENERGIE peut ainsi vous donner avec précision le montant de l’aide MaPrimeRénov’ que vous allez percevoir.

Il ne reste plus qu’à débuter la planification de vos travaux de rénovation énergétique afin de faire de votre logement un lieu où il fait bon vivre et toujours plus économe en énergie.