Tucoenergie
  • Nos solutions
  • Les aides
  • Conseils
  • Qui sommes-nous ?
01 83 62 84 81
Telephone
Appelez notre expert énergétique

du lundi au vendredi - 9h à 19h (Prix d’un appel local)

Menu
Tucoenergie
Client
Unité extérieure d'une pompe à chaleur sur le mur d'une maisonUnité extérieure d'une pompe à chaleur sur le mur d'une maison

Quelle pompe à chaleur choisir pour sa maison ? Tous les conseils

C’est décidé, le prochain système de chauffage de votre maison sera une pompe à chaleur ! Oui, mais après quelques recherches, vous réalisez à quel point l’étendue de la gamme est large. Pompe à chaleur air/air, air/eau ou eau/eau, comment faire le bon choix de modèle ? Quel type de PAC est compatible avec votre logement ? Comment optimiser son fonctionnement ? TUCOENERGIE vous aide à choisir un appareil de chauffage performant qui respecte votre budget de travaux !

Quels critères connaître avant de choisir sa pompe à chaleur ?

Pour que votre projet de pompe à chaleur (PAC) soit une réussite, il est nécessaire de bien le préparer. Plus qu’avec n’importe quel autre mode de chauffage, ce type d’appareil nécessite en effet de réunir certains paramètres bien spécifiques ! C’est seulement à cette condition que votre PAC tiendra ses belles promesses de performance énergétique et de confort. Quelle est la rançon du succès ? Découvrez les trucs et astuces pour trouver à coup sûr le modèle qui convient le mieux à votre logement.

Comment faire son choix de pompe à chaleur air/air ?

La pompe à chaleur air/air est souvent confondue avec un climatiseur. Ne vous fiez pas aux apparences ! Même si ce type de PAC peut effectivement produire de la climatisation, il s’agit en réalité d’un appareil de chauffage multifonction bien plus économique et utile.

Picto fleche

Le fonctionnement d’une PAC air/air

Comme son nom l’indique, la pompe à chaleur air/air est un équipement aérothermique. Elle prélève donc ses calories dans l’air extérieur et réchauffe votre logement en diffusant de l’air chaud dans chaque pièce équipée de son émetteur de chaleur. Plusieurs modèles et technologies sont disponibles pour s’adapter à tous vos besoins !

Picto fleche

Les différents types de PAC air/air

La gamme des pompes à chaleur air/air comprend :

  • La PAC monobloc. Facile d’installation, elle fonctionne par l’intermédiaire d’une seule unité (intérieure ou extérieure). Elle est idéale pour chauffer un studio ou une pièce d’un appartement. Une évacuation de l’air chaud vers l’extérieur est à prévoir ;
  • La PAC mono-split. Elle se compose d’une unité extérieure et d’une unité intérieure. Elle permet de chauffer une grande pièce ou un logement de petite surface ;
  • La PAC multi-split. Elle est constituée d’une unité extérieure, mais de plusieurs unités intérieures selon le nombre de pièces à chauffer. Elle convient donc pour toutes les habitations.

De plus, il est également possible d’obtenir des options supplémentaires, comme :

  • La PAC réversible, qui produit de la climatisation ;
  • La PAC Inverter, qui est capable d’adapter la puissance de son compresseur pour réduire sa consommation d’énergie et allonger la durée de vie de la pompe à chaleur.

Certains appareils proposent également d’autres fonctions, comme la ventilation, le contrôle de la qualité de l’air (odeurs, humidité, polluants ou allergènes), le pilotage à distance, etc.

Picto fleche

Les différents types d’émetteurs de chaleur d’une PAC air/air

La diffusion du chauffage de la pompe à chaleur air/air peut être réalisée par différents moyens :

  • Le split, qui se place en partie haute d’un mur ;
  • La console, dont la pose et l’apparence sont similaires à un radiateur ;
  • Le plafonnier (cassette), qui se dissimule dans un faux plafond en toute discrétion. Il est très répandu dans le domaine tertiaire (bureaux, cantines, etc.).

Il est possible de combiner plusieurs unités intérieures.

Picto fleche

Le rendement d’une PAC air/air

2 indicateurs de performance caractérisent le rendement d’une pompe à chaleur air/air. Le SCOP (coefficient de performance saisonnier) pour le chauffage et le SEER (Coefficient d’efficacité frigorifique énergétique) pour la climatisation. Plus ces valeurs sont élevées, plus l’appareil est efficace ! Plus simple encore de compréhension, vous pouvez vous référer à l’étiquette énergie des pompes à chaleur (classés de A+++ à G).

Par exemple, le modèle mural Ururu Sarara de la marque DAIKIN est classé A+++. Il offre un rendement SCOP de 5,90 et un SEER de 9,54.

Comment choisir une pompe à chaleur air/eau ?

La pompe à chaleur air/eau est l’équipement préféré des Français, et pour cause son rapport qualité/performance est excellent ! Il fournit du chauffage central contrairement à la PAC air/air qui est plutôt considérée comme un système d’appoint. Elle s’avère également plus facile à installer et moins coûteuse qu’une pompe à chaleur géothermique.

Picto fleche

Le fonctionnement d’une PAC air/eau

À l’instar de la pompe à chaleur air/air, le fonctionnement de la PAC air/eau est aérothermique. En revanche, elle se raccorde directement au réseau de chauffage de la maison (plancher chauffant ou radiateurs) pour diffuser sa chaleur. La régulation thermique est facilitée et le confort est optimal !

Picto fleche

Les différents types de PAC air/eau

Le premier critère de choix d’une pompe à chaleur air-eau à déterminer est son régime de température. La PAC à basse ou moyenne température chauffe l’eau du circuit de chauffage à une température comprise entre 35 et 45 °C. Pour être pleinement efficace, ce système s’utilise avec un plancher chauffant ou grâce à des radiateurs acier ou aluminium. Seconde solution, la PAC à haute température monte à plus de 55 °C la température des radiateurs (souvent en fonte). Cette solution est à privilégier pour un logement situé dans une région froide.

D’autres fonctions ou technologies sont également possibles, comme :

  • La PAC monobloc (sans unité intérieure ou extérieure) ou bibloc (avec 2 unités) ;
  • La PAC à double service, c’est-à-dire avec production d’eau chaude sanitaire ;
  • La PAC hybride, qui est l’association d’une PAC air/eau et d’une chaudière à condensation ;
  • La PAC solaire, qui se combine à des panneaux solaires thermiques ou photovoltaïques ;
  • La PAC réversible, qui ne génère pas réellement de la climatisation, mais plutôt un rafraîchissement de quelques degrés (uniquement pour un raccordement sur un plancher chauffant ou des ventilo-convecteurs) ;
  • La PAC piscine, qui réchauffe l’eau de votre piscine en profitant du haut rendement de la PAC ;
  • La PAC Inverter, sur le même principe que celui de la PAC air/air (voir plus haut).
Picto fleche

Le rendement d’une PAC air/eau

Pour connaître l’efficacité énergétique d’une PAC air/eau, vous pouvez vérifier son COP (Coefficient de performance énergétique). Pour plus d’exactitude, il est également intéressant de consulter 2 autres indicateurs :

  1. Le SCOP, qui correspond au rendement saisonnier moyen durant toute la saison de chauffe, en intégrant la baisse du COP en fonction des températures extérieures.
  2. L’ETAS, qui est une donnée en pourcentage permettant de comparer la pompe à chaleur avec d'autres systèmes de chauffage (chaudière gaz, fioul, bois, etc.).

Vous pouvez aussi tout simplement vous fier à la classe énergétique de la PAC (A+++, A++, etc.).

Par exemple, avec le modèle HITACHI Yutaki S, le COP maximal est de 5,25, le SCOP est compris entre 3 et 4 et l’ETAS peut atteindre jusqu’à 181 % de rendement. L’appareil est classé A+++.

Picto Bon A Savoir
Bon à savoir
Un coefficient de performance de 4 signifie que pour 1 kWh d'électricité consommé, la PAC produit gratuitement une quantité de chaleur équivalente de 3 kWh.

Comment sélectionner son modèle de pompe à chaleur eau/eau ?

En faisant le choix d’une pompe à chaleur eau/eau, vous ne prenez aucun risque ! C’est le système de chauffage le plus performant de toute la gamme. Toutefois, comme son prix est élevé, il est essentiel de confier son installation aux mains d’un installateur chevronné. C’est ainsi que vous réaliserez durablement un maximum d’économies d’énergie.

Picto fleche

Le fonctionnement d’une PAC eau/eau

La pompe à chaleur eau/eau est un modèle géothermique. Elle prélève la chaleur dans le sol pour couvrir les besoins en chauffage et eau chaude de votre maison. Sous terre, la température est constante toute l’année, de l’ordre de 7 à 10 °C. Cette source d’énergie permet à la PAC de maintenir un rendement énergétique toujours élevé, même lorsqu’il fait très froid dehors !

La PAC eau/eau peut se raccorder à vos radiateurs à basse température (acier ou aluminium), mais elle fournira un meilleur rendement si elle est reliée à un plancher chauffant.

Picto fleche

Les différents types de PAC eau/eau

Il existe 3 grands types de PAC eau/eau :

  1. Avec captage horizontal. Les capteurs, contenant un fluide frigorigène, sont enterrés à faible profondeur sur une surface de terrain équivalente à environ 1,5 fois la surface habitable de votre logement.
  2. Avec captage vertical. Les sondes sont enfouies dans le sol par forage, à une distance généralement comprise entre 50 et 100 mètres, selon le nombre de capteurs et la puissance calorifique à fournir. Si une nappe d’eau souterraine proche est présente sous votre habitation, il est également possible d’en extraire les calories (PAC hydrothermique).
  3. Les corbeilles géothermiques. C’est une solution intermédiaire qui reprend le principe de fonctionnement des 2 précédentes. Les corbeilles ont une forme de spirales qui maximise la surface d’échange entre les capteurs et la chaleur naturelle de la terre, tout en nécessitant moins de profondeur et d’espace. Elles sont ainsi enterrées à une distance moyenne de 5 à 10 mètres, avec une emprise au sol de moins de 55 m² pour une maison d’environ 100 m².
Picto Bon A Savoir
Bon à savoir
Les pompes à chaleur sol/sol et sol/eau sont des modèles géothermiques qui tendent à disparaître, car elles sont plus difficiles à mettre en œuvre et offrent une performance moindre.
Picto fleche

Le rendement d’une PAC eau/eau

La PAC eau/eau offre un excellent rendement toute l’année, sans perte de performance. Par exemple, le COP maximum du modèle de pompe à chaleur Atlantic Géolia est supérieur à 5 et son efficacité saisonnière (ETAS) peut atteindre jusqu’à 233 %. Sans surprise, la PAC est classée en A+++.

Pompe à chaleur : quelle est la meilleure marque et la plus fiable ?

Choisir une marque de pompe à chaleur reconnue pour sa fiabilité et sa performance est un point important. Effectivement, de ce critère en découle votre consommation de chauffage, ainsi que sa longévité. Chez TUCOENERGIE, nous avons fait le choix de ne travailler qu’avec des marques prestigieuses, on vous explique pourquoi !

Atlantic, marque française n°1 depuis plus de 50 ans

La marque Atlantic a su s’imposer sur le marché du chauffage et du « confort thermique ». Elle commercialise des pompes à chaleur particulièrement robustes et innovantes. Elle fabrique la plupart de ses appareils en France et développe des partenariats avec de grands groupes, comme Fujitsu, pour concevoir des technologies spécifiques 100 % fiables.

Le + de la marque Atlantic : le meilleur rapport qualité/prix de toute la gamme.

DAIKIN, leader des pompes à chaleur depuis plus de 90 ans

Impossible d’évoquer la pompe à chaleur sans penser immédiatement à la firme japonaise DAIKIN ! Si leur notoriété est internationale, la marque est particulièrement populaire en France. Selon leurs dires : « En France, 1 pompe à chaleur sur 3 est une DAIKIN ». Plus de 1 million de PAC DAIKIN auraient été effectivement vendues dans l’hexagone. Leurs 4 valeurs sont : le confort, la fiabilité, la durabilité et l’humain.

Le + de la marque DAIKIN : une marque de référence incontestable, reconnue notamment pour la qualité de ses PAC air/air.

HITACHI, des solutions efficaces, confortables et fiables

Désormais présent partout dans le monde, HITACHI se met à pied d’œuvre pour proposer des produits avec des technologies de pointe. Leurs pompes à chaleur se veulent haut de gamme, à haute efficacité énergétique et plus respectueuses de l’environnement.

Le + de la marque HITACHI : des performances de PAC parmi les plus hautes du marché.

Des conseils pour optimiser la performance d'une pompe à chaleur ?

L’installation d’une pompe à chaleur ne s’improvise pas ! Pour atteindre une performance maximale, plusieurs étapes sont à respecter.

L’étude thermique préalable

Tout projet de PAC commence par une phase d’étude approfondie. Il s’agit à la fois de dresser le bilan énergétique complet de votre maison et d’établir la faisabilité des travaux. Concrètement, cet audit permet de définir :

  • Le dimensionnement de la puissance de la pompe à chaleur, en fonction du niveau d’isolation thermique et d’étanchéité à l’air de votre logement, de sa surface à chauffer et de sa localisation ;
  • Le modèle à privilégier (PAC air/air, air/eau ou eau/eau) et sa compatibilité avec vos émetteurs de chaleur (radiateurs ou plancher chauffant) ;
  • Le choix des équipements et des options (production d’eau chaude, fonction réversible, etc.) ;
  • L’implantation de l’unité extérieure et les solutions pour éviter les nuisances sonores.

Le choix du professionnel

Il est indispensable de toujours confier l'installation d'une pompe à chaleur à un professionnel qualifié :

  1. RGE QualiPAC (Reconnu garant de l’environnement), preuve que l’entreprise est formée aux « règles de l’art » (normes DTU).
  2. RGE études, pour une étude thermique qui n’omet aucun détail et vous permette de viser l'excellence.
  3. RGE Qualiforage, pour tout projet de PAC géothermique sur nappe phréatique avec sondes géothermiques (captage vertical).

Les réglages et l'entretien

Une fois l’équipement mis en place, le travail ne s’arrête pas là ! Le professionnel va adapter les réglages le plus finement possible pour optimiser le rendement énergétique de l’appareil. 

N’hésitez pas à prendre conseil auprès de lui pour comprendre le fonctionnement de la régulation de la pompe à chaleur. Ainsi, vous pourrez programmer l’allumage de votre chauffage, en fonction de vos heures de présence et du confort souhaité. Vous réaliserez ainsi d’importantes économies d’énergie.

Par ailleurs, pour maintenir durablement l’efficacité de votre PAC, celle-ci doit être maintenue en bon état de fonctionnement. D’ailleurs, un entretien tous les 2 ans est obligatoire (décret n° 2020-912). Toutefois, TUCOENERGIE vous conseille d’opter pour un contrat annuel pour plus de sécurité. Son coût est en moyenne de 150 à 220 € par an, selon les formules (visite, dépannage, remplacement des pièces défectueuses, etc.).

Quel est le prix des différents modèles de pompe à chaleur ?

Le tableau ci-après donne un aperçu des prix moyens pratiqués pour l’achat et la pose d’une pompe à chaleur par un professionnel. (1)

Types de PAC

Modèles

(en kWh/m².an)

Prix(avec installation)

Aérothermique

Air/Air

5 000 à 9 000 €

Air/Air réversible

6 000 à 11 000 €

Air/Eau à basse température

8 000 à 13 000 €

Air/Eau à haute température

10 000 à 18 000 €

Air/Eau réversible

9 000 et 18 000 €

Air/Eau hybride

9 000 à 16 000 € (gaz ou fioul)/16 000 à 25 000 € (bois-bûches ou granulés)

Géothermique

Avec capteurs horizontaux

15 000 à 28 000 €

Avec capteurs verticaux (eau glycolée)

18 000 à 30 000 €

Avec capteurs verticaux (forages sur nappes souterraines)

16 000 à 29 000 €

Corbeilles géothermiques

16 000 à 31 000 €

Le prix d’une pompe à chaleur varie de 5 000 à 31 000 €, selon les modèles (tout compris).

Quelles sont les aides  pour les pompes à chaleur en 2023 ?

Les aides financières pour l’installation d’une pompe à chaleur sont nombreuses ! Mais attention, pour pouvoir en bénéficier, un certain nombre de conditions sont à réunir, comme :

  • L’ancienneté du logement d’au moins 2 ans (ou plus de 15 ans pour les dispositifs MaPrimeRénov’) ;
  • Les indicateurs de performance, avec l’atteinte d’une efficacité énergétique saisonnière (ETAS) supérieure à 126 % pour une PAC air/eau ou eau/eau à basse température et supérieure à 111 % pour un modèle à haute température. Dans le cas d'une pompe à chaleur air/air, un rendement saisonnier (SCOP) supérieur à 3,9 est requis ;
  • La mise en œuvre par un professionnel RGE.

Certains programmes sont également soumis à des conditions de revenus, comme les aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat) et à une obligation de résultat (gain énergétique minimum à atteindre).

Comparatif du montant des aides financières en 2023

Le tableau ci-après liste l’ensemble des aides financières mobilisable en 2023 pour votre projet de pompe à chaleur.

Aides financières

PAC air/air

PAC air/eau

PAC eau/eau

MaPrimeRénov’

Non éligible

2 000 à 4000 € (+ bonus)

5 000 à 11 000 € (+ bonus)

MaPrimeRénov’ Sérénité

Subventions de 35 à 50 %, dans la limite de 12 250 € pour les propriétaires modestes et de 17 500 € pour les propriétaires les plus modestes + bonus*

Prime Coup de pouce et Coup de boost chauffage jusqu'au 30 juin 2023

Non éligible

2 500 à 4 100 € (en cas de remplacement d’une ancienne chaudière à gaz ou à charbon)

4 000 à 5 100 € (en cas de remplacement d’une ancienne chaudière à fioul)

Certificats d’économies d’énergie (CEE)

Prime, bon d’achat, prêt à taux faible, conseils gratuits, etc / Montant variable selon votre choix de fournisseurs d’énergie

Éco-prêt à taux 0

Prêt à taux 0 de 15 000 € pour la pose d’une PAC, à 50 000 € pour une rénovation complète

De plus, vous pouvez également obtenir des aides :

  • De votre Caisse d’allocations familiales (CAF) ou de l’association Action Logement, sous la forme d’un prêt à 1 % ;
  • De votre commune ou communauté de communes ;
  • De votre caisse de retraite ou de votre mutuelle.

En somme, choisir une pompe à chaleur, c’est l’assurance :

  1. De réaliser d’importantes économies de chauffage et d’eau chaude sur le long terme.
  2. De garantir votre confort.
  3. De préserver l’environnement, en ayant recours à des énergies renouvelables que vous puisez la chaleur dans le sol ou la préleviez dans l’air extérieur.
  4. D’amortir rapidement votre investissement, grâce aux aides financières du gouvernement !

(1) Prix constatés sur différents sites de fabricants et d’installateurs de pompes à chaleur.

Foire Aux Questions

Quelle est la meilleure pompe à chaleur 2023 ?

Parmi les meilleures marques de pompes à chaleur, on retrouve Atlantic avec son excellent rapport qualité/prix, DAIKIN qui est le leader du marché et HITACHI pour les avancées technologiques de ses produits.

Quel type de pompe à chaleur convient le mieux à votre logement ?

Si la pompe à chaleur air/eau est actuellement le modèle le plus vendu, seule une étude thermique prenant en compte les besoins réels en chauffage de votre logement peut vous orienter vers l’appareil idéal.

Quelles sont les pompes à chaleur les plus performantes ?

Les pompes à chaleurs géothermiques sont les modèles les plus performants, bien que certaines PAC air/eau ont désormais une efficacité énergétique assez proche. Prenez conseil auprès d’un professionnel qualifié RGE (Reconnu garant de l’environnement).

Quelle pompe à chaleur choisir pour sa maison ? Tous les conseils

9 minutes de lecture

Sommaire

action-arrow