ACTUALITÉS

. 3min

Journée nationale de la lutte contre la précarité énergétique : dates, enjeux et organisation

Par Caroline D

Publié le 23/11/2022

En raison de la crise énergétique, les ménages sont de plus en plus inquiets. D'après le baromètre du médiateur de l'énergie 2022 « 9 consommateurs sur 10 déclarent que leur consommation d’énergie est un sujet qui les préoccupe et qu’ils souhaitent la réduire ». Et face à l'augmentation des prix de l'électricité et du gaz, on peut penser que beaucoup risquent d'avoir des problèmes pour se chauffer. La difficulté à se chauffer fait partie des critères de la précarité énergétique. Ce phénomène touche aujourd'hui 12 millions de particuliers en France. Il est mis sur le devant de la scène au cours de la journée nationale contre la précarité énergétique qui se déroule le jeudi 24 novembre 2022.

Journée nationale de la précarité énergétique : quels enjeux ?

Quand aura lieu l'édition 2022 ?

La journée nationale de la précarité énergétique aura lieu le 24 novembre 2022. Cette deuxième édition cherche à sensibiliser les ménages et les pouvoirs publics au phénomène de précarité énergétique.

Pour ce faire, des associations et des collectivités locales organisent des événements (ateliers, tables rondes, conférences, visites de logements rénovés, etc.) et des campagnes de communication (affichage, envois de newsletters, etc.).

Comment définir la précarité énergétique ?

Avant d'aller plus loin sur l'organisation de l'événement, il convient de faire un point sur le phénomène de précarité énergétique. Pour bien comprendre cette notion, on peut se baser sur la définition proposée par la loi du 12 juillet 2010, dite loi Grenelle II « Est en situation de précarité énergétique une personne qui éprouve dans son logement des difficultés particulières à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de ses besoins élémentaires en raison de l’inadaptation de ses ressources ou de ses conditions d’habitat ».

Pour la mesurer, l'ONPE se base sur plusieurs indicateurs :

  • Taux d’Effort Énergétique (TEE) : un foyer est victime de la précarité énergétique. À savoir, leurs dépenses en énergie pour le logement représentent plus de 8% de leurs revenus et les revenus par unité de consommation sont inférieurs au troisième décile.
  • le ressenti au Froid (FROID) : les factures de chauffage sont élevées et le ménage continue à avoir froid chez lui.
  • l’indicateur « Bas Revenus Dépenses Élevées » (BRDE) : les dépenses d’énergie sont supérieures à la médiane française alors que le revenu net du ménage est inférieur à 60% de la médiane des revenus nets de la population.

Comme le souligne le réseau Rappel, « La précarité énergétique constitue une forme de « double peine » : les 20 % de ménages les plus pauvres consacrent à l’énergie une part de budget 2,5 fois plus élevée que les 20 % les plus riches ».

Toutefois, contrairement aux idées reçues, elle ne touche pas seulement les personnes les plus précaires. Aujourd'hui, 5,6 millions de ménages sont en situation de précarité énergétique en France, soit un ménage sur cinq pour un total de 12 millions de consommateurs.

> Je réalise une étude énergétique de mon logement

Passoire thermique et précarité énergétique, les deux vont souvent de pair

Comment ne pas parler des passoires thermiques lorsque l'on aborde le sujet de la précarité énergétique ? La passoire thermique n'est rien d'autre qu'un logement énergivore avec notamment les caractéristiques suivantes : faible confort thermique, surconsommation d'énergie (et donc facture élevée) ainsi qu'une importante émission de gaz à effet de serre.

Pour déterminer si un logement est une passoire thermique, on utilise le DPE (Diagnostic de Performance Energétique) qui classe les logements du moins énergivore (A) au plus énergivore (G). Ainsi, un logement classé F ou G est considéré comme une passoire thermique.

L'Observatoire National de la Rénovation Energetique (ONRE) estimait au 1 er janvier 2022, à 5,8 millions le nombre logements classés F ou G sur le territoire national. Ce nombre grimpe à 7,2 millions si on y ajoute les résidences secondaires (source : Le parc de logements par classe de performance énergétique au 1er janvier 2022 - ONRE).

> Je lance mon projet de rénovation énergétique globale

Les associations à l'origine de la journée de lutte contre la précarité énergétique

Face à ce constat alarmant, la Fondation Abbé Pierre, spécialiste du mal-logement a décidé de consacrer une journée à la question. Elle s'appuie sur un réseau de 23 acteurs issus de l'économie sociale et solidaire (comme l'entreprise Dorémi), du monde associatif (GreenPeace, NégaWatt, etc.) et du secteur public (rassemblement de collectivités locales, ADIL, etc.).

Face à cela, les ménages ont tout intérêt à opter pour un système alternatif sur le long terme. Par exemple, ils peuvent opter pour une chaudière à granulés pour leur chauffage et la production d'eau chaude sanitaire. D'après l'Ademe, le bois est l'énergie de chauffage la moins chère.

La journée nationale contre la précarité énergétique a pour vocation d'amener le sujet au cœur du débat public mais aussi d'engager les ménages à rénover leur logement. En effet, la rénovation énergétique permet de limiter les déperditions thermiques d'un habitat.

En renforçant l'isolation thermique et en changeant le dispositif de chauffage d'une maison ou d'un appartement, on peut réduire drastiquement sa consommation mais aussi son impact sur l'environnement.

Pourquoi faire appel à un professionnel de la rénovation énergétique comme TUCOENERGIE ?

Pour vous permettre de réduire vos factures énergétiques et gagner en confort thermique, faites appel à un expert du secteur comme TUCOENERGIE. Nos experts vous guident tout au long de votre projet afin de vous garantir une rénovation énergétique efficace et surtout économique (type d'isolation à mettre en place, choix du bon système de chauffage, bon dimensionnement des équipements, etc.).

Pour réduire votre reste à charge vous pouvez également bénéficier d'aides à la rénovation énergétique, comme la Prime CEE ou encore MaPrimeRénov'. TUCOENERGIE se charge de toute la partie administrative de votre projet dont les demandes d'aides financières. Faire appel à TUCOENERGIE c'est la garantie d'avoir un projet de rénovation simple et efficace.

> Je prends rdv avec un expert en rénovation énergétique