panneaux solaires sur toit

ÉNERGIE PHOTOVOLTAÏQUE

. 5min

Panneau solaire autonome : devenir indépendant en électricité

Par Caroline D

Publié le 18/11/2022

Selon l'Ademe, en 10 ans les prix de l'électricité ont subi 10% d'augmentation. Ces évolutions jouent sur le pouvoir d'achat des ménages. Et, une baisse des prix de l'électricité dans les années à venir est peu probable. Dès le mois de février 2023, en vertu des modalités du nouveau bouclier tarifaire, les tarifs réglementés de vente (TRV) de l'électricité grimperont de 15%. Du fait de la hausse des prix de l'énergie, de nombreux ménages souhaitent s'affranchir de leur fournisseur. L'objectif ? Ne plus avoir à payer de facture d'électricité. Pour cela, ils envisagent d'installer des panneaux solaires pour être autonomes en électricité. Est-ce possible ? Quels panneaux solaires installer pour atteindre l'autonomie totale ? Qu'en est-il est usages nomades ? Toutes les réponses dans ce guide.

Peut-on être autonome avec des panneaux solaires ?

La maison autonome est un idéal qui séduit. Beaucoup désirent en effet se passer de facture d'électricité. Si en théorie, cela paraît idéal, il est très difficile, en pratique de devenir autonome avec des panneaux solaires photovoltaïques. Cela tient au fonctionnement du panneau solaire. Voyons cela de plus près.

Comment fonctionne un panneau solaire ?

Un panneau solaire est une surface constituée de cellules de silicium. Ces cellules photovoltaïques réagissent sous l'effet des photons, les particules de lumière du soleil. Lorsqu'elles reçoivent les rayons du soleil, elles vont former un courant continu. Ce flux d'électrons passe ensuite par un onduleur (ou micro-onduleur) pour être transformé en courant alternatif. Ainsi, il devient «digeste» pour l'installation électrique de la maison.

Ce mode de fonctionnement implique donc que le soleil soit levé. La nuit, les modules photovoltaïques ne peuvent rien produire. Il en va de même lorsque le temps est gris. La production solaire est altérée. Cela peut entraîner des coupures de courant à l'intérieur du logement. À moins d'avoir une batterie de stockage, il est donc très difficile d'installer des panneaux solaires pour être autonome à 100%.

Batterie solaire et maison autonome

Une batterie pour panneau solaire est donc nécessaire pour atteindre l'autonomie. Cet équipement permet de stocker l'électricité produite par les panneaux solaires photovoltaïques dans le but d'un usage ultérieur. Aujourd'hui, si beaucoup hésitent à s'équiper c'est que ce dispositif reste cher. Pour un kWh stocké, Il faut compter :

  • 80 € à 250 € pour une batterie au plomb ;
  • 250 € à 500 € pour une batterie gel ;
  • 600 à 1 000 € pour une batterie au lithium.

Ces coûts s'avèrent très importants. C'est pourquoi, à moindre de vivre dans un site isolé du réseau électrique, les ménages choisissent le plus souvent pour l'autoconsommation avec vente du surplus.

Installation de panneaux solaires pour atteindre l'autonomie : attention aux arnaques

L'autoconsommation solaire photovoltaïque intéresse de plus en plus de consommateurs. Aujourd'hui, on compte plus de 100 000 foyers équipés contre 3 000 en 2015 selon Enedis. Cet engouement pour les énergies renouvelables a malheureusement fait entrer sur le marché quelques escrocs. Tout comme les « panneaux solaires à 1 €», l'une des arnaques les plus classiques consiste à promettre aux ménages qu'ils pourront atteindre l'autonomie totale pour leur maison en installant une très grande quantité de panneaux solaires en toiture. Le prix d'investissement est alors très élevé.

Ne vous laissez pas avoir par cette belle promesse. L'autonomie totale est souvent impossible à atteindre. Mieux vaut opter pour une centrale de petite dimension et compléter avec l'électricité achetée à un fournisseur. Pour rentabiliser plus vite le projet, vous pouvez revendre, en obligation d'achat, le surplus d'électricité produit. En alliant consommation d'énergie solaire et revente, les particuliers en autoconsommation peuvent faire jusqu'à 70% d'économies sur la facture d'électricité.

> Simulez vos économies avec le photovoltaïque

Panneau solaire autonome : site isolé et usages nomades

Lorsque l'on est raccordé au réseau national d'électricité, en plus de sa production photovoltaïque, on peut acheter de l'énergie à un fournisseur. La question de l'autonomie totale se pose donc davantage pour les endroits coupés du réseau. C'est le cas pour :

  • Les sites isolés en campagne ou en montagne ;
  • Les tiny houses ;
  • Les camping-cars, mobiles home et caravanes.

Dans ces configurations spécifiques, il peut être intéressant d'investir dans une batterie. Toutefois, cela ne garantit pas toujours une parfaitement alimentation du logement. La production des panneaux solaires n'est pas toujours prévisible. Elle dépend en grande partie de la météo.

Pour éviter les coupures de courant et devenir autonome en électricité, certains choisissent de coupler les panneaux photovoltaïques avec un groupe électrogène fonctionnant au gaz ou GPL. À l'achat, il faut prévoir entre 4 000 € à 8 000 € pour cet appareil. À cela, il faudra ajouter le montant du combustible.

Comment choisir un kit solaire autonome ?

Propriétaire d'une tiny house ou d'un van ? Vous souhaitez vous équiper d’un kit solaire pour devenir autonome en énergie ? Voici quelques éléments à prendre en compte pour faire le bon choix.

Habitudes quotidiennes et consommation d'électricité

La consommation d'électricité dans un site isolé qui sert de résidence secondaire n'est pas la même que celle que l'on peut faire dans un van. C'est pourquoi, avant de vous lancer dans l'achat de panneaux solaires autonomes, il faut estimer sa consommation.

Pour cela, il faudra calculer la consommation de chacun de vos appareils électriques grâce à la formule suivante :

Nombre d’heures d’utilisation quotidienne ex nombre de jours par an d’utilisation x puissance de l’appareil en Watts / 1 000

Prenons l'exemple d'un micro-ondes d'une puissance de 800 watts. Celui-ci est utilisé une demi-heure par jour (soit 0,5 heures), pendant 130 jours de l'année.

0,5 x 130 x 800 / 1 000 = 52 kWh

Le micro-ondes consomme environ 52 kWh à l'année. Une fois que vous avez calculé la consommation de chaque appareil, il ne vous reste plus qu'à additionner les résultats. Cela vous permettra de déterminer la puissance à adopter.

La puissance

Dans le commerce, on trouve des kits solaires allant de 20 Wc à plus de 8 kWc. Grâce à votre estimation de consommation, vous pouvez savoir vers quelle puissance vous tourner. Pour vous donner une indication, pour alimenter une tiny house avec peu d'équipements, un kit de 200 Wc est souvent suffisant. Cela permet de faire tourner un petit réfrigérateur, de recharger votre ordinateur et votre téléphone et quelques lampes led.

En revanche, pour un chalet de montagne de 90 m2, avec divers équipements électroménagers, il vaudra mieux opter pour une installation de 3 kWc avec batterie ou coupler la structure à un groupe électrogène.

Bon à savoir : Bien souvent, les sites isolés du réseau électrique national ne sont pas non plus raccordés au gaz naturel. Ils disposent généralement d'un chauffage électrique. Pour limiter les déperditions thermiques, il peut être utile de réaliser des travaux de rénovation (isolation des murs, installation d'une pompe à chaleur, etc.). De cette façon, on peut réduire ses besoins en chauffage.

> Rénover mon logement

Le prix

Concernant l'installation des panneaux solaires autonomes, votre budget reste un critère déterminant. Il faut donc prêter attention aux prix du kit solaire et des accessoires qui le composent. C'est d'autant plus vrai qu'en autoconsommation totale, vous ne pourrez pas bénéficier de certaines aides au photovoltaïque, comme le tarif de rachat, par exemple.

> En savoir plus sur les aides au photovoltaïque

Les avis des consommateurs

Enfin, sachez que tous les kits autonomes de production d'énergie solaire ne se valent pas. Pour disposer d'un équipement durable, nous vous conseillons de regarder les avis des consommateurs. Cela vous permettra de trouver l'équipement au meilleur rapport / qualité prix.

Foire aux questions (FAQ)

Est-ce rentable d'installer des panneaux photovoltaïques ?

En général oui. S'il est difficile de devenir autonome avec des panneaux solaires, un ménage peut réduire sa facture d'électricité jusqu'à 70% par le biais de l'autoconsommation photovoltaïque. Toutefois, tous les logements ne s'y prêtent pas (mauvaise orientation, toiture trop fragile, etc.). Avant d'installer des panneaux solaires sur son toit, il convient de faire un bilan solaire avec un expert du photovoltaïque comme TUCOENERGIE. Nos conseillers sauront vous orienter pour trouver la solution la plus adaptée à vos besoins.

> Je prends rdv pour un bilan

Quel est le prix d'un panneau solaire seul ?

Difficile à dire, cela dépend du fabricant et de la puissance de votre panneau solaire. Pour un petit kit solaire à brancher constitué d'un seul panneau photovoltaïque, il faut compter aux alentours de 699 €. À titre de comparaison, pour l'installation de panneaux solaires en toiture d'une puissance nominale de 3 kWc, vous devrez prévoir un budget de 7 700 euros environ.

Quelle puissance maximum en autoconsommation ?

La puissance maximale que vous pouvez accueillir dépend avant tout de la taille de votre toit. En général, on estime que pour installer 1 kWc, il faut mobiliser environ 5 m2 de toiture. C'est la raison pour laquelle dans un logement, un projet d'autoconsommation solaire dépasse rarement les 9 kWc.