Isolation extérieure : quelles sont les aides de l’État disponibles ?Isolation extérieure : quelles sont les aides de l’État disponibles ?

Isolation extérieure : quelles sont les aides de l’État disponibles ?

Si elle s’avère particulièrement efficace et qu’elle permet de réaliser des économies d’énergie importantes sur le long terme, l’ isolation thermique des murs par l’extérieur est un projet qui peut représenter un investissement important pour de nombreux ménages. Heureusement, des aides financières pour l’isolation existent. Dispositifs existants, conditions d’éligibilité, montants accordés… TUCOENERGIE vous propose dans ce guide de découvrir tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Aide de l’État pour une isolation extérieure : pourquoi c’est essentiel ?

Dans une maison mal ou non isolée, 20 à 25 % de la chaleur s’échappe par les murs. Engager des travaux d’isolation permet alors de faire des économies intéressantes sur la facture énergétique du foyer. Le problème, c’est qu’il s’agit d’une opération relativement coûteuse. En effet, elle coûte généralement entre 40 et 100 €/m2 (source : Ademe), ce qui représente un budget conséquent, même lorsque l’on met en perspective les économies futures sur la facture d’énergie. C’est pour cette raison que les pouvoirs publics ont mis en place des aides dédiées à ce type de travaux. Chez TUCOENERGIE nous proposons un prix attractif d’isolation par l'extérieur de 55€/m² aides déduites.

Picto Bon A Savoir
Bon à savoir

Sans label RGE pas d’aides de l’état pour l’isolation thermique par l’extérieur

Avant de découvrir les aides de l'État pour l’isolation extérieure dont vous pourriez bénéficier, sachez qu’une condition est incontournable dans la plupart des cas. En effet, l’accès aux aides évoquées dans ce guide est conditionné, dans la majorité des cas, par la réalisation des travaux par une entreprise RGE. Cela signifie que vous devez impérativement faire appel à un professionnel disposant du label Reconnu Garant de l’Environnement pour donner vie à votre projet. En effet, cette certification atteste que l’artisan est qualifié et spécifiquement formé aux problématiques d’efficacité énergétique. Aussi, il connaît précisément les conditions techniques à respecter pour vous permettre de bénéficier des aides financières disponibles.

MaPrimeRénov’ : l’aide pour l’isolation extérieure la plus récente

Pour inciter les ménages à engager la rénovation énergétique de leurs habitations l’État a mis en place MaPrimeRénov’.

MaPrimeRénov’ : de quoi s’agit-il ?

Depuis janvier 2020, les ménages qui souhaitent réaliser une isolation par l’extérieur, peuvent s’appuyer sur une nouvelle aide de l’État : MaPrimeRénov’. Ce dispositif fusionne l'ancien CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique) et les aides de l’ANAH (Agence nationale de l’habitat).

Comment être éligible à l’aide MaPrimeRénov’ pour l’isolation extérieure ?

MaPrimeRénov’ est accessible à l’ensemble des propriétaires (occupants, bailleurs, copropriétaires). Dans le cadre d’une isolation par l’extérieur, le logement doit avoir été construit depuis au moins 15 ans et être occupé à titre de résidence principale (soit 8 mois dans l’année).

Quel est le montant de cette prime de l’État ?

Le montant de l’aide financière accordée dans le cadre de MaPrimeRénov’ dépend des ressources du demandeur et du lieu dans lequel sont réalisés les travaux (les barèmes diffèrent entre l’Ile-de-France, où les coûts de la vie et du logement sont plus élevés, et les autres régions). Ainsi, la prime attribuée dépend du profil du foyer, mais aussi du gain énergétique permis par les travaux. Pour une isolation par l’extérieur, l’aide de l’État atteint les montants suivants :

  • 75 €/m2 pour les ménages aux ressources très modestes (profil bleu) ;
  • 60 €/m2 pour les ménages aux ressources modestes (profil jaune) ;
  • 40 €/m2 pour les ménages aux ressources intermédiaires (profil violet) ;
  • 15 €/m2 pour les ménages aux ressources supérieures (profil rose).

Existe-t-il des bonus à l’aide MaPrimeRénov’ pour l’isolation extérieure ?

Il est en effet possible, selon conditions, de bénéficier de certains bonus proposés par MaPrimeRénov’ :

  • Sortie de passoire thermique : ce bonus concerne les ménages qui entament des travaux de rénovation énergétique permettant à leur logement de sortir de la classification “passoire thermique” (comprendre un logement très énergivore avec une classe énergie F ou G).
  • Rénovation globale ambitieuse : afin d’encourager les foyers à réaliser des travaux comprenant plusieurs gestes ou opérations, MaPrimeRénov’ propose un bonus Bâtiment Basse Consommation. Il concerne les ménages qui effectuent des travaux permettant à leur logement d’atteindre une étiquette énergie A ou B. Un coup de pouce CEE peut également être octroyé en cas de rénovation énergétique ambitieuse.

Enfin, avec le nouveau forfait global MaPrimeRénov’, les foyers aux revenus intermédiaires ou supérieurs peuvent avoir un financement avantageux de leur rénovation globale si celle-ci permet un gain énergétique de 55%.

Et qu’en est-il de MaPrimeRénov’ Sérénité ?

MaPrimeRénov’ Sérénité (auparavant Habiter mieux Sérénité) est une aide proposée par l’ANAH aux foyers avec revenus modestes et très modestes. Elle concerne uniquement des bouquets de travaux de rénovation énergétique globale (l’installation d’une ventilation mécanique contrôlée et d’une chaudière à granulés par exemple) qui permettent un gain minimum de 35%.

Picto Bon A Savoir
Bon à savoir

Prime CEE : une aide des “obligés”, encadrée par l’État

Pour l’isolation par l’extérieur, une autre aide de l’État peut venir alléger le coût de votre projet : la prime énergie (ou prime CEE).

Qu’est-ce que le dispositif CEE ?

S’il ne s’agit pas d’une aide directement versée par l’État, la prime énergie est cependant issue d’un dispositif encadré par les pouvoirs publics : les Certificats d’Économie d’Énergie (CEE). Avec les CEE, les fournisseurs d’énergie (électricité, gaz naturel, carburants…) sont obligés de proposer aux particuliers des aides pour leur permettre de réaliser des travaux d’économies d’énergie dans leur logement. Cela peut notamment passer des conseils et des diagnostics, une mise en relation avec un réseau qualifié de professionnels de la rénovation, etc. Cet accompagnement peut également se présenter sous la forme d’une prime versée au particulier.

À qui s’adresse l’aide CEE et pour quel logement ?

La prime CEE, ou prime énergie, est l’une des aides les plus accessibles, puisque propriétaires et locataires peuvent être éligibles. De même, le logement concerné peut être une habitation principale ou secondaire. Il doit cependant avoir été construit depuis plus de 2 ans et être situé en France métropolitaine.

Quel est le montant de la prime CEE pour l’isolation par l’extérieur ?

Le montant accordé dans le cadre de la prime énergie dépend de différents éléments : localisation du logement, revenu fiscal de référence du demandeur… De même, les montants varient aussi en fonction de l’organisme auprès duquel vous vous rapprochez pour en bénéficier.

La TVA à taux réduit

En général, le taux de TVA applicable dans le cadre de travaux de rénovation est de 10 %. Si ces travaux permettent d’améliorer l’efficacité énergétique du logement, il peut être réduit à 5,5 %.

LA TVA à taux réduit, de quoi s'agit-il ?

Le taux de TVA réduit à 5,5 % est appliqué, sur le matériel et la main d’œuvre, lorsque vous engagez des travaux vous permettant de réaliser des économies, comme c'est le cas avec une ITE (isolation thermique par l’extérieur).

À qui s’adresse la TVA à 5,5 % ?

Que vous soyez propriétaire occupant ou bailleur, locataire ou hébergé à titre gratuit, vous pouvez bénéficier du taux de TVA réduit dans le cadre de vos travaux de rénovation énergétique. Le logement dans lequel est réalisée l’isolation thermique extérieure doit avoir été achevé depuis plus de 2 ans et être dédié à un usage d’habitation.

Comment bénéficier de la TVA à 5,5 % ?

Pour profiter de la TVA réduite à 5,5 %, il faut impérativement faire appel à un professionnel (pour l’achat du matériel ainsi que pour la réalisation des travaux). Il vous suffit ensuite de signer une attestation (pour confirmer le respect des conditions évoquées précédemment). Après cela, le professionnel appliquera directement le taux de TVA à 5,5 % sur sa facture finale.

L’éco-prêt à taux zéro : un prêt dont les intérêts sont pris en charge par l’État

Lorsque l’on ne dispose pas de la trésorerie nécessaire pour engager des travaux de rénovation énergétique, tels que l’isolation des murs par l’extérieur, il est possible de contracter l’éco-prêt à taux zéro.

Qu’est-ce que l’éco-PTZ ?

L’éco-prêt à taux zéro, aussi appelé éco-PTZ, est un prêt dont les intérêts sont intégralement pris en charge par l’État. Il s’agit d’un prêt classique, mais pour lequel vous n’avez pas d’intérêt à payer. Il n’est valable que pour une liste de travaux éligibles (isolation thermique des murs par l’extérieur, remplacement d’un système de chauffage…) permettant d’améliorer l’efficacité énergétique du logement.

Qui peut bénéficier de l’éco-PTZ et pour quel logement ?

L’éco-PTZ est destiné à tous les propriétaires, qu’ils soient occupants ou bailleurs. Il n’y a aucune condition de ressources à remplir pour pouvoir en bénéficier. Le logement dans lequel sont effectués les travaux doit être déclaré comme résidence principale et doit avoir été construit depuis plus de 2 ans.

Quel est le montant de l’éco PTZ ?

Le montant maximal du prêt dépend de la nature des travaux. Si vous effectuez une seule action ou geste, à savoir uniquement l’isolation des murs par l’extérieur, vous pouvez contracter un prêt à hauteur de 15 000 €. Si vous vous engagez dans une rénovation énergétique globale, avec des travaux permettant un gain énergétique de plus de 35 % et vous assurant de sortir du statut de passoire énergétique, le prêt peut aller jusqu’à 50 000 €. Le remboursement du prêt doit, quoi qu’il arrive, ne pas dépasser 20 ans.

Le chèque énergie : une aide de l’État pour les ménages modestes

Versé à 5,8 millions de foyers français chaque année, le chèque énergie est une aide qui peut servir de complément lorsque l’on souhaite s’engager dans une ITE.

Qu’est-ce que le chèque énergie ?

Le chèque énergie a été mis en place en 2018 pour remplacer les anciens tarifs sociaux de l’énergie. Il s’agit d’une aide nominative qui peut vous servir à régler une partie de :

  • vos factures d’énergie (factures d’électricité) ;
  • vos achats de combustible ;
  • vos travaux d’efficacité énergétique (isolation, remplacement d’un équipement de chauffage) réalisés par un professionnel labellisé RGE.

Comment bénéficier du chèque énergie ?

C’est l’administration fiscale qui détermine les ménages éligibles en fonction de leur revenu fiscal de référence et du nombre d’occupants du foyer. De ce fait, il s’agit d’une aide publique dédiée uniquement aux personnes ayant des ressources modestes. Lorsque vous êtes éligible au chèque énergie, vous le recevez directement par courrier, à votre domicile (généralement au mois d’avril). Aucune démarche particulière n’est donc à effectuer. Il est ensuite valable sur une durée d’un an.

Quel montant pour un chèque énergie ?

En 2022, le montant du chèque énergie peut varier entre 48 € et 277 €. Pour l’utiliser dans le cadre de vos travaux d’isolation des murs par l’extérieur, il vous suffit de remettre le chèque à l’entreprise qui a réalisé le chantier. Le montant perçu sera déduit de la facture.

Picto Bon A Savoir
Bon à savoir

Afin de faire face à la montée de prix de l’énergie, les ménages bénéficiaires du chèque énergie 2021 ont reçu un deuxième chèque exceptionnel d’un montant de 100 €.

Les aides financières pour l’isolation extérieure en résumé

Pour conclure, l’État a mis en place un certain nombre de dispositifs pour permettre de réduire le reste à charge des travaux d’isolation des murs par l’extérieur ou faciliter leur financement. Toutes les aides évoquées ici peuvent d’ailleurs se cumuler. Si certaines de ces aides ne demandent peu ou pas de démarches administratives (chèque énergie, TVA à taux réduit), d’autres impliquent certaines formalités. C’est pour cette raison, qu’en plus d’assurer la réalisation de vos travaux d’ITE, TUCOENERGIE vous propose un accompagnement tout au long de votre projet et vous aide à monter vos dossiers de demandes d’aides financières, pour un projet en toute sérénité.

Isolation extérieure : quelles sont les aides de l’État disponibles ?

5 min de lecture

Sommaire

action-arrow